jalouser

 

définitions

jalouser ​​​ verbe transitif

Être jaloux (2) de, considérer avec jalousie. ➙ envier. Jalouser qqn, la réussite de qqn. —  pronominal Des rivaux qui se jalousent.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je jalouse

tu jalouses

il jalouse / elle jalouse

nous jalousons

vous jalousez

ils jalousent / elles jalousent

imparfait

je jalousais

tu jalousais

il jalousait / elle jalousait

nous jalousions

vous jalousiez

ils jalousaient / elles jalousaient

passé simple

je jalousai

tu jalousas

il jalousa / elle jalousa

nous jalousâmes

vous jalousâtes

ils jalousèrent / elles jalousèrent

futur simple

je jalouserai

tu jalouseras

il jalousera / elle jalousera

nous jalouserons

vous jalouserez

ils jalouseront / elles jalouseront

 

synonymes

jalouser verbe transitif

envier, convoiter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je voudrais que chacun, au lieu de jalouser le libre développement de l'autre, fût heureux d'y aider.Romain Rolland (1866-1944)
Les confrères sont déjà trop disposés à me jalouser et à m'attaquer.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est toujours une joie pour deux chasseurs de se rencontrer lorsqu'ils n'ont, comme c'était le cas, aucune raison de se jalouser l'un l'autre.Louis Pergaud (1882-1915)
A la longue j'appris à jalouser leur bonheur.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Les autres officiers ne laissent pas que de jalouser un peu une fortune devenue tout à coup si rapide.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Je les vois d'ici rougir, se jalouser et être fières !Éliphas Lévi (1810-1875)
Celui-ci, loin de jalouser ses fils, se montra tout heureux quand il vit leur mérite éclipser le sien propre.Armand Dayot (1851-1934)
La plus grande impartialité préside à ces distributions ; précaution d'autant plus nécessaire que je suis en présence de plusieurs nationalités souvent disposées à se jalouser.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020