jaquette

 

définitions

jaquette ​​​ nom féminin

Vêtement masculin de cérémonie à pans ouverts descendant jusqu'aux genoux. —  locution, familier Être de la jaquette : être homosexuel.
vieilli Veste de femme ajustée et à basques.
régional Tricot à manches longues. ➙ cardigan.

jaquette ​​​ nom féminin

Chemise protégeant la couverture d'un livre. Jaquette illustrée. —  La jaquette d'un DVD.
Couronne en céramique ou en résine employée en prothèse dentaire.
 

synonymes

jaquette nom féminin

habit, frac, queue-de-pie

couverture

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il porte une grande jaquette bleue, un châle blanc avec une grande croix en flanelle rouge sur les épaules, sa tunique est rouge comme sa croix.Charles Roger Daoust (1865-1924)
Il y a au contraire dans la taille voûtée du jeune homme, étroitement pincée d'une jaquette à la mode, une terrible volonté de vivre, une incroyable résistance au mal.Alphonse Daudet (1840-1897)
En effet, c'était bien lui, tout épanoui de jeunesse et de beauté, et portant une jaquette de nankin à la mode de 1804.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Joyeuse salua gaiement les autres employés, passa sa jaquette de travail et son bonnet de velours noir.Alphonse Daudet (1840-1897)
En disant ces mots, il déposa dans la poche de sa jaquette grise le peu de nourriture qui restait.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je restai à genoux, dans la position que j'avais prise pour chasser les rats en frappant avec ma jaquette ; et je me demandais vainement ce qu'il me restait à faire.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Blagsmith endossait sa jaquette, radieux comme un monsieur qui n'a pas perdu sa journée, quand, à sa grande stupeur, il vit s'avancer vers lui qui ?Alphonse Allais (1854-1905)
Je laisse l'ordre à ma bonne de le nipper des pieds à la tête : chapeau, bottines, pantalon, jaquette, chemise.Paul Bourget (1852-1935)
Vous aurez à quitter ce grand habit pour une jaquette de toile cirée, si vous servez sous mes ordres.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le conseiller avait mis une jaquette, une chemise blanche, une petite cravate noire au nœud soigné.René Boylesve (1867-1926)
Il arrivait, l'esprit plein de petits soucis nouveaux, préoccupé de la coupe d'une jaquette, de la forme d'un chapeau de feutre, de la grandeur convenable pour des cartes de visite.Guy de Maupassant (1850-1893)
A la redingote moscovite, il avait substitué une petite jaquette en velours noir, serrée au milieu du corps par une ceinture de cuir de même couleur.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Non, je ne veux pas lui donner sa jaquette – je lui donnerai une raclée, s'il y tient – c'est tout ce qu'il aura s'il insiste.Jules Vallès (1832-1885)
Sa cuirasse à écailles se terminait congrûment par une jaquette de plumes semblable à celles que portent les sauvages de l'escorte du bœuf gras.Eugène Sue (1804-1857)
Antonio, au contraire, fit un pas en arrière, plia sur ses longues jambes, se ramassa comme un reptile, tira son couteau de la poche de sa jaquette et l'ouvrit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle était vêtue d'une étoffe de soie sombre à ramages, d'une jaquette de loutre, et coiffée d'un chapeau garni de plumes.M. Maryan (1847-1927)
Pour fixer cette jaquette plus étroitement autour du corps, une ceinture de cuir la serrait par le moyen d'une boucle de cuivre.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Chez un fourreur, tout simplement, où elle a acheté une jaquette d'astrakan aussi pareille à l'autre que possible.Paul Bourget (1852-1935)
Ses effets, ses bottes, sa chemise, son gilet, sa jaquette et son chapeau de paille étaient jetés au hasard sur les meubles et à terre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne porte point de tricot, ni de mauvaise jaquette usée aux coudes et luisante au collet.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020