habit

 

définitions

habit ​​​ nom masculin

au pluriel Les habits : l'ensemble des pièces qui composent l'habillement ; spécialement vêtements visibles, de dessus. ➙ affaire(s), vêtement(s). Habits de tous les jours. Mettre, enlever ses habits (➙ habiller ; déshabiller). Brosse à habits.
Vêtement propre à une fonction (➙ livrée, uniforme) ou à une circonstance mondaine. Habit de gala. ➙ costume. Un habit d'Arlequin. L'habit militaire. —  L'habit vert, tenue officielle des académiciens.
locution Prendre l'habit : devenir prêtre, moine. —  proverbe L'habit ne fait pas le moine : on ne doit pas juger les gens sur leur aspect.
Costume de cérémonie masculin, à longues basques par-derrière. ➙ frac, queue-de-pie.
 

synonymes

habit nom masculin

vêtement, affaire, effet (littéraire), atours (littéraire), fringue (familier), nippe (familier), fripe (familier), frusques (familier, péjoratif), guenille (péjoratif), hardes (péjoratif), sape (familier), oripeaux (littéraire, péjoratif)

costume, déguisement

habillement, tenue, toilette, accoutrement (familier), défroque (familier)

uniforme, livrée

frac, queue-de-pie, jaquette (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'en empara et héla un jeune homme en habit noir, qui s'inclina en jargonnant des mots incompréhensibles.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
On l'a supprimée depuis, quoique, à mon avis, elle donnât de la grâce et de la dignité à tout l'habit.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Plus loin, gesticule un individu, vêtu d'un habit vert, qui, suivant le mot énergique d'un témoin, passe pour avoir été un coupe-tête en 1789.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Une autre fois, long-temps avant cette époque, il avait commandé un fort bel habit de velours marron, avec boutons en diamans.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ses mains n'étaient pas encore tout à fait sorties des manches de son habit, je les pris et les secouai.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Mais en quelques instants le juge retroussa son habit sur sa poitrine par la manière dont il mit ses mains dans ses goussets en obéissant à son habitude.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les hommes avaient passé la blouse bleue sur la redingote neuve ou sur le vieil habit de drap vert dont les deux basques passaient.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bientôt la plaie s'envenime et s'ulcère, et, après cinq jours de douleurs pendant lesquels il se revêt de l'habit de moine, il expire le 27 juillet 1128.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Si j'avais trois ou quatre habits c'était le bout du monde, et cela à une cour où l'on changeait d'habit trois fois par jour.Catherine II de Russie (1729-1796)
Aidée de leurs conseils, elle détermina la forme du nouvel habit de cour et son costume particulier.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Elle le serrait dans ses deux bras, de toute sa force décuplée par la fureur, le secouant avec des spasmes, enfonçant dents et ongles dans le drap de l'habit.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Comment, lui dit le comte en lui voyant encore son habit de masque, courez-vous le bal ?Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Il en voulait d'autres, beaucoup d'autres, des rois en habit civil, et il les voulait de son choix...Octave Mirbeau (1848-1917)
Elle était en grand habit de deuil, assise sur la mule que je connaissais, son fils placé devant elle.Émile Souvestre (1806-1854)
J'ai aussi, ajouta-t-il, un habit de théâtre dont je crois que je n'aurai plus besoin : qu'on le lui donne ; le pauvre homme y trouvera de la ressource pour sa profession.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quelques-uns de ces lords étaient encore en robe de pair ; d'autres avaient quitté l'habit de parlement et étaient en habit de ville.Victor Hugo (1802-1885)
L'habit est mis à prix trois francs, mais après descend peu à peu jusqu'à trente sous.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Sa sveltesse, dessinée par l'habit noir, faisait de lui le rival de n'importe quel jeune homme.Paul Bourget (1852-1935)
Soit penchant à revenir aux choses du passé, soit aussi économie, on avait voulu rendre l'habit blanc aux troupes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mes sens allaient s'éveiller, mais encore pur dans mon corps et mon esprit, les hommes et les femmes ne différaient à mes yeux que par la voix et l'habit.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HABIT » s. m.

Ce qui sert à couvrir la nudité de l'homme. Adam & Eve se firent les premiers habits de feuilles de figuier, parce qu'ils s'apperceurent qu'ils estoient nuds. l'habit long est l'habit decent des Prestres, des gens de robbe. l'habit court est celuy des Courtisans, des gens de guerre, tant pour la ville que pour la campagne & pour la chasse. les François changent souvent la mode de leurs habits. Ce mot vient de habitus, selon Nicod.
 
HABIT, se dit aussi des vestements qui servent d'ornement tant à l'Eglise que dans les pompes & ceremonies. Les habits pontificaux, sont la mitre & la chappe, que portent le Pape, les Evesques & les Abbez Reguliers officiants. Les habits sacerdotaux sont ceux que les Prestres portent en celebrant la Messe. Les habits royaux ceux que le Roy porte aux grandes ceremonies.
 
On le dit aussi des ceremonies que font les particuliers. Il avoit son habit de nopces, son habit des Dimanches, des bonnes festes. un habit brodé, chamarré. un habit de deuil tout uni.
 
HABIT, se dit aussi de ces vestements uniformes que portent les Religieux & Religieuses, & qui marquent l'Ordre dans lequel ils ont fait profession. L'habit de St. Benoist, de St. Augustin. En ce sens on dit absolument, que quelqu'un a pris l'habit, pour dire, qu'il commence son Noviciat de Religion ; qu'il quitte l'habit, quand il renonce à son Ordre. On dit aussi, le petit habit de la Vierge, qui est un scapulaire ou autre marque qu'on porte par devotion.
 
HABIT, se dit encore des vestements estrangers ou fantasques qu'on prend pour se desguiser en des parties de divertissement, comme habits de masque, de ballet, de Comedie. En ce Carrousel il y avoit diverses Quadrilles avec des habits à l'Indienne, à la Turque, à la Romaine.
 
On dit proverbialement, que l'habit ne fait pas le Moine, pour dire, que ce n'est pas assez de marquer à l'exterieur sa profession, il faut encore en observer la regularité. Voyez l'origine de ce proverbe à Moine. Ma foy les beaux habits servent fort à la mine, c'est un proverbe mis en vers par Regnier. On dit aussi de celuy qui porte toûjours un même habit, qu'il est comme un Gouverneur de lions, qu'il a peur qu'on le mesconnoisse.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020