jardinier

 

définitions

jardinier ​​​ , jardinière ​​​ nom et adjectif

nom Personne dont le métier est de cultiver les jardins. ➙ arboriculteur, fleuriste, horticulteur, maraîcher, pépiniériste.
nom féminin Jardinière d'enfants : éducatrice d'un jardin* d'enfants.
adjectif Des jardins. Cultures jardinières.
 

synonymes

jardinier, jardinière nom

horticulteur, pépiniériste

jardiniste, paysagiste

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les grandes supériorités intellectuelles peuvent se comparer à ces monstruosités botaniques créées par l'artifice du jardinier.Gustave Le Bon (1841-1931)
Le jardinier m'avait tant dit d'en avoir grand soin, parce que ce sont des fleurs rares, que votre papa lui a bien recommandées !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il n'y avait à l'intérieur ni jardinier ni chien de garde, – pas une créature vivante.Jules Lermina (1839-1915)
On aurait, en effet, perdu sa trace, si un aide jardinier ne se fût trouvé là pour garder la vendange, dont il avait goûté un peu plus que de raison.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle ne concevait pas, disait-elle, l'œil fixé sur le jardinier, qu'il y eût toujours quelque chose à faire au jardin quand la famille s'y trouvait.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Le jardinier se demandait s'il laisserait ses « tard-fleuries » orner le verger de leurs balles rouges.Eugène Demolder (1862-1919)
Elle cassait tout, elle tourmentait tout le monde, elle était plus forte que le jardinier ; elle ne permettait pas aux laborieuses de travailler ; c'était un fléau, une peste.George Sand (1804-1876)
Le parterre fleurissait tous les ans sur un ordre écrit de la comtesse, et le jardinier déployait sa verdure quand il voyait tendre les rideaux.Émile Souvestre (1806-1854)
Il est très comme il faut, ce jardinier, aimable et poli ; je vous assure que j'ai passé une excellente soirée avec lui.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le jardinier n'a pas le droit de me refuser les fleurs que mon père paye, et qui sont à moi.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je ne veux pas l'entreprendre seule, me dit-elle un jour, j'ai trouvé des moyens d'intéresser le fils du jardinier....Marquis de Sade (1740-1814)
Le jardinier se félicitait du succès de son stratagème, et voyait avec ravissement ses légumes croître en liberté.Paul de Kock (1793-1871)
Il feignit de s'éloigner sans se douter de rien ; mais après avoir fait quelques pas, il revint doucement derrière le jardinier.Paul de Kock (1793-1871)
Mais le jardinier s'est aperçu de cette tentative de rébellion ; il a coupé le prétendant, et tout est rentré dans l'ordre.Alphonse Karr (1808-1890)
Mais il avait compté sans le jardinier, qui, en faisant sa tournée du matin, aperçut et ramassa ce débris sanguinolent.Jules Rostaing (1824-?)
Mon jardinier, qui est un corps de fer, me reproche lui-même la vie trop frugale que j'observe, et prétend que je ne pourrai pas la soutenir longtemps.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Tous ces détails étaient arrivés à mon hôtesse par un jardinier du château qui était son neveu.George Sand (1804-1876)
Le vieux cocher était devenu jardinier, le vicomte se chargeant de conduire lui-même et ayant vendu les carrossiers pour n'avoir plus à payer leur nourriture.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est le lambeau d'étoffe que notre jardinier a trouvé sur le rosier, le matin où on était entré dans le parc ... quand maman a eu si grand'peur.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il cultive, il regarde, il voisine avec un vieux jardinier qui ne parle point, ramassé sur lui-même et observant.Marc Elder (1884-1933)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JARDINIER, IERE » s. m. & f.

qui travaille à cultiver un jardin, qui en vend les fruits & les fleurs. Il y a à Paris un corps, une maistrise de Jardiniers, des statuts de Jardiniers. le livre du Jardinier François.
 
On dit proverbialement par reproche à ceux qui ne se servent point d'une chose, & qui en veulent empêcher l'usage aux autres, qu'ils font comme le chien du Jardinier, qui ne mange point de choux, & qui ne veut pas souffrir que les autres y touchent.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020