jarret

 

définitions

jarret ​​​ nom masculin

Région postérieure du genou humain. ➙ creux poplité.
Endroit où se plie la jambe de derrière, chez les mammifères ongulés.
Partie inférieure de la noix et de l'épaule, en boucherie. Jarret de veau (➙ osso buco).
Technique Bosse, saillie qui rompt la continuité d'une ligne.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son pas s'était assuré, il fit un tour dans la chambre, la taille droite et le jarret tendu.Paul Féval (1816-1887)
Et en même temps, d'un air de complaisance, il tendait le jarret, comme pour en attester le ressort, la souplesse et la vigueur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Lui-même marchait le jarret tendu et les pointes en dehors, en homme qui avait porté la culotte courte.Arvède Barine (1840-1908)
Retenue sur la poitrine par une courroie, une robe de peau de castor, de vison, de loutre ou de martre, leur tombait des épaules jusqu'au jarret.Joseph Marmette (1844-1895)
Ils ont des espèces de bottines de cuir de cheval ouvertes par-derrière, et deux ou trois avaient autour du jarret un cercle de cuivre d'environ deux pouces de largeur.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Et se baissant de nouveau, il se remit à frotter le jarret du cheval avec le plat de la main.Alain-Fournier (1886-1914)
Ce qui donna à l'autre facilité de redoubler de telle force et de telle roideur que, cette fois, le jarret fut tranché, et la jambe pendait...Jules Michelet (1798-1874)
Il y avait du rouge encore dans le ciel ; et de grandes herbes, au bord du chemin, qui me pleuraient des gouttes froides au creux du jarret.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Le chemin étant surtout montueux et le chameau ne pouvant trotter, je m'inquiétai assez peu de ce fait, pourvu que mon guide eût bonne volonté et bon jarret.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Il s'avança, non plus l'échine pliée, comme jadis, mais le jarret tendu et bombant la poitrine d'un air mal dissimulé de vaniteuse satisfaction.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le caniche se jeta sur le taureau, et comme il savait son monde, il le mordit au jarret.Claude Tillier (1801-1844)
Non, mon jarret était digne d'une sérieuse promenade ; mais ce qui m'engageait à regarder le champ de pommes de terre, c'était ma plus grande ennemie depuis quelque temps, la faim.Charles Des Écores (1852-1905)
J'étais muet et presque aussi las que lui, moi dont le bras est de fer et le jarret d'acier.Paul Féval (1816-1887)
Si monter une pente rapide arrache la respiration, descendre cette même pente brise le jarret.Charles Des Écores (1852-1905)
Il se redressait et se roidissait en parlant ainsi, bombant la poitrine, cambrant la taille et tendant le jarret.Émile Gaboriau (1832-1873)
On conçoit qu'il faut un jarret doué d'une vigueur exceptionnelle pour fournir pendant un certain temps un semblable travail.Ernest Deharme (1838?-1916)
Elle avait le poil blond, l'œil bleu, le pied petit, la jambe sèche, le jarret ferme et la croupe légère.Denis Diderot (1713-1784)
Grand lutteur et sauteur, aimant l'escrime, il choisissait ses amis sur la force du poignet, la vigueur du jarret, la dextérité du bretteur.Jules Michelet (1798-1874)
C'est d'un pied plus ferme et d'un jarret mieux tendu qu'il foule les marches de l'escalier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle a représenté mon père dans une attitude de capitan ; le sabre à la main ; la moustache en crocs ; le jarret tendu, et la face éclairée du sourire du défi.Georges Darien (1862-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JARRET » s. m.

C'est dans le corps humain la partie interieure & charnuë où la jambe se joint à la cuisse, que les Latins appellent poples, de post plico, à cause qu'elle se plie en arriere ; car pour l'anterieure, on l'appelle genou, à cause de l'angle qui s'y fait en le ployant. Cet homme a le jarret souple, il est ferme sur ses jarrets. Du Cange derive ce mot de garectum, qu'on a dit dans la basse Latinité, ou de garetto Italien. Il vient plûtost de garr, mot Celtique ou Bas-Breton qui signifie jambe.
 
JARRET DE CHEVAL, est la jointure du train de derriere qui assemble la cuisse avec la jambe. Il faut qu'un cheval ait les jarrets grands, amples, bien vuidez & sans enflure, qu'il sache bien plier les jarrets. Les courbes, les soulandres, les esparvins, &c. sont des maladies de jarret.
 
On dit aussi, un jarret de boeuf, un jarret de veau, qui est propre à faire des bouillons.
 
On appelle un couppe-jarret, un breteur, un filou, un assassin, qui menace de coupper les jarrets, de battre, d'assassiner.
 
JARRET, en termes de Maçonnerie, se dit des bosses ou autres inégalitez & éminences sur les voutes ou quelques autres ouvrages. Cette voute fait le jarret.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020