jeûner

 

définitions

jeûner ​​​ verbe intransitif

Se priver volontairement de nourriture ou en être privé ; rester à jeun. Jeûner pour protester (→ grève* de la faim).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je jeûne

tu jeûnes

il jeûne / elle jeûne

nous jeûnons

vous jeûnez

ils jeûnent / elles jeûnent

imparfait

je jeûnais

tu jeûnais

il jeûnait / elle jeûnait

nous jeûnions

vous jeûniez

ils jeûnaient / elles jeûnaient

passé simple

je jeûnai

tu jeûnas

il jeûna / elle jeûna

nous jeûnâmes

vous jeûnâtes

ils jeûnèrent / elles jeûnèrent

futur simple

je jeûnerai

tu jeûneras

il jeûnera / elle jeûnera

nous jeûnerons

vous jeûnerez

ils jeûneront / elles jeûneront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je n'ai que trois pois pour toute ma journée ; si tu ne veux jeûner, va-t'en.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Piquée au pied par une chausse-trape, accablée de fatigue, se sentant faible, elle ne jeûna pas ce jour-là, contrairement à l'habitude qu'elle avait de jeûner le vendredi.Anatole France (1844-1924)
Il se rencontre de pauvres femmes qui font jeûner leurs enfants, et grappillent pour avoir une robe.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les pénitences infligées pour les péchés commis étaient longues : il fallait jeûner et se mortifier pendant des mois et des années.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Prenez-en donc de ceux-là pour jeûner, selon votre dévotion et les sages avis de votre directeur.Saint François de Sales (1567-1622)
Puis elle renchaîna sa bête, la fit encore jeûner deux jours, et recommença cet étrange exercice.Guy de Maupassant (1850-1893)
Jeûner pendant quarante jours, buvant la rosée de mai, recueillie sur les blés en herbe avec un linge de lin pur et blanc, mangeant des herbes tendres et nouvelles.Éliphas Lévi (1810-1875)
Quant à ce moine, j'espère bien que, pour l'empêcher de jeûner et de maigrir, comme c'est son devoir, vous n'irez pas nous exposer...George Sand (1804-1876)
La perspective de jeûner jusqu'au lendemain et de coucher dehors, le préoccupait uniquement à cette minute solennelle du retour au bercail.Arsène Bessette (1873-1921)
Maintenant j'ai pris mon petit déjeuner, et jusqu'à demain matin, je vais jeûner et partager votre détermination.Europarl
Elle le faisait jeûner, donner des aumônes, s'imposer des privations, renoncer à tous ses goûts.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Combien pour la parure de leurs épaules ont fait jeûner leur ventre, et presque réduit leur famille à mourir de faim !François-Auguste Mignet (1796-1884)
On s'assembla soir et matin ; on fit des processions pendant trois jours et trois nuits ; on obligea les papas de jeûner.Charles Nodier (1780-1844)
Nous allons les faire jeûner, et, demain, je les préparerai moi-même, selon la bonne recette provençale, et vous vous en lécherez les doigts.Judith Gautier (1845-1917)
Celui-ci lui ordonna de jeûner pendant trois jours, de faire pénitence et de retourner ensuite au champ où la voix lui avait parlé.Anatole France (1844-1924)
Il ne voulait savoir leurs intrigues que pour en parler à la reine, qui les grondait, et pour les punir, elle les faisait jeûner.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Ils vous enverront des spectres, ils vous feront jeûner pour vous ôter la lucidité de l'esprit, ils vous assiégeront de fantasmagories riantes ou affreuses.George Sand (1804-1876)
On le lia sur un siège, et l'on lâcha sur lui trois paysans qu'on avait fait jeûner depuis plusieurs jours, et qui eurent ordre de le déchirer avec les dents.Eugène Muller (1826-1913)
J'eusse préféré jeûner un long mois de champoreau et d'absinthe plutôt que d'y faire une brèche.Hector France (1837-1908)
Il se contenta de fumer devant les convives ; car le sagamo était tenu de jeûner jusqu'au moment où l'on entrerait en campagne.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JEUSNER » v. n.

Ne prendre point d'aliments pendant un certain temps. La famine a fait long-temps jeusner une telle Province. les Medecins font tellement jeusner les malades, qu'ils leur ostent toutes les forces.
 
JEUSNER, signifie aussi, S'abstenir de manger par devotion, ou par commandement de l'Eglise, suivant l'usage des lieux. Jeusner au pain & à l'eau, c'est, Vivre seulement de pain, & ne boire que de l'eau.
 
On dit aussi, Jeusner à fer esmoulu, pour dire, Observer le jeusne dans toute sa rigueur. les Turcs en jeusnant ne mangent rien du tout le jour, & se saoulent toute la nuit.
 
JEUSNER, signifie aussi, Manquer de plusieurs autres choses que des aliments. Nous avons jeusné de poisson ce Caresme, parce que les vents & les glaces ont empesché de pescher. On dit aussi à ceux que nous avons long-temps attendu à disner, qu'ils nous ont fait long-temps jeusner.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020