jonquille

 

définitions

jonquille ​​​ nom féminin et adjectif invariable de couleur

Narcisse à fleurs jaunes et odorantes ; cette fleur. —  adjectif invariable De la couleur de cette fleur. Rubans jonquille.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est là-bas dans l'embrasure de la fenêtre, à demi caché par le grand rideau jonquille, et se livrant à une besogne silencieuse qui l'absorbe et le fait suer.Alphonse Daudet (1840-1897)
Un parfum de thym filtrait aux plis des larges rideaux jonquille enveloppant le lit.Paul Adam (1862-1920)
Je l'ai fait aujourd'hui, il y avait une grande jonquille jaune étendue sur le divan, elle croyait être une dame d'honneur !Hans Christian Andersen (1805-1875)
Jamais le petit salon jonquille ne s'était trouvé à pareille fête.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il y avait sans doute une grande imprudence à nous laisser ainsi toujours seuls dans ce petit salon jonquille.Alphonse Daudet (1840-1897)
Les innombrables âmes des cristaux s'éveillaient à la lumière : c'était un crépuscule souterrain, éblouissant et furtif, une grêle infinitésimale de lueurs écarlates, orangées, jonquille, hyacinthe ou sinople.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Ils étaient en turban, en jaquette et en culotte flottante, tout habillés de blanc, de rose et de jonquille, avec d'étranges bottines ressemblant à de vieux brodequins d'acrobates.Eugène Fromentin (1820-1876)
Jonquille, un peu piquée et tétue, prit le parti de bouder et de retourner sur sa branche.George Sand (1804-1876)
Elle est partie, la jeune femme au pagne couleur jonquille ; donc, c'est fini, jamais, jamais plus je ne saurai rien d'elle.Pierre Loti (1850-1923)
Nous fîmes notre entrée dans le salon jonquille, fiers et radieux.Alphonse Daudet (1840-1897)
Déjà l'hémérocalle, une sorte de lis jaune fermé pendant la nuit, rouvre sa corolle et commence à répandre une odeur de jonquille.Alphonse Karr (1808-1890)
Là, des chambres parquetées en bois des îles répandent l'odeur du benjoin, de la jonquille et des longues chevelures.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Eh bien, j'habite cette chambre, une chambre de l'autre siècle, où flotte comme une tristesse de jadis dans les plis à larges cassures d'un vieux lampas jonquille, ramagé d'argent mat.Jean Lorrain (1855-1906)
Les marchandes avec leurs fichus rouges ou jonquille, leur jupe de soie noire, les pieds nus dans des chaussons de satin, – et quels pieds !Théophile Gautier (1811-1872)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JONQUILLE » subst. fem.

Fleur odoriferante, blanche ou jaune, qui vient sur une tige comme les narcisses, & qui fleurit en Mars. On fait des parfums, des poudres, des pommades, des eaux, des essences de jonquilles. Des gands de jonquille, ce sont des gands parfumez avec des jonquilles.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020