joubarbe

 

définitions

joubarbe ​​​ nom féminin

Plante grasse à feuilles charnues groupées en rosettes, à fleurs roses.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La joubarbe y fleurissait, et un jeune saule épanouissait vers la cîme ses pousses argentées.Émile Souvestre (1806-1854)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JOMBARBE, ou Joubarbe » s. f.

Herbe qui ressemble à l'artichaud. La grande joubarbe a esté appellée des Anciens aizoon ou sempervivum, parce qu'elle a des feuilles toûjours verdes. ses tiges hautes d'une coudée & plus, sont grasses, verdes & grosses comme le pouce, & fenduës comme le titymale. ses feuilles sont grasses, charnuës & longues comme le pouce. Elles sont faites comme une langue, dont les plus basses sont recourbées contre terre. Celles de dessus sont droites & entassées l'une dans l'autre en forme de pomme ou d'un artichaut. Elle vient aussi sur le couvert des maisons. On l'appelle encore en François ouïe, & en Latin sedum majus. On tient que ce mot vient de Jovis barba, ou de Jovis herba.
 
Il y a aussi une petite joubarbe, qu'on appelle joubarbe des vignes, & autrement féve espaisse, reprise, ou cicotrin, & en Latin crassula minor, faba crassa, fabaria illecebra, & par Nicolas Florentin, vermicularis. C'est une plante semblable au pourpier en tige & en feuilles, qui en porte deux coste à coste comme des ailes, & qui a six ou sept branches couvertes & entassées de feuilles bleuës, grosses, gluantes & charnuës. Sa fleur est jaune ou blanche, & elle croist dans les terres cultivées. La plus-part croyent que c'est le telephium de Dioscoride.
 
Il y a une autre espece de joubarbe dentelée à fleurs blanches, dont la figure se trouve dans les Memoires de l'Academie des Sciences.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020