journalier

 

définitions

journalier ​​​ , journalière ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui se fait chaque jour. ➙ quotidien. —  Indemnités journalières.
nom Ouvrier, ouvrière agricole payé(e) à la journée.
 

synonymes

journalier, journalière adjectif

quotidien

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces derniers étaient renouvelés presque continuellement par le mouvement naturel du commerce journalier : c'était pour la métropole un marché, et, pour ses navigateurs aventuriers, un dernier point d'appui.Émile Vincens (1764-1850)
On ne tarda pas à vouloir rendre l'usage de la contre-basse journalier ; puis une seule ne suffit plus, on en prit deux, puis trois, puis quatre.Adolphe Adam (1803-1856)
Il faut que j'arrive à être libre possesseur de mes œuvres, et à les vendre comme fait un propriétaire, au lieu de les exécuter comme fait un journalier.George Sand (1804-1876)
Nos jeunes gens répugnent au commerce ; telle est la cause de l'appauvrissement journalier de la population française ici.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quatrièmement, le temps de repos journalier normal doit être de 11 heures, soit prises en une seule fois soit divisées en deux tranches de trois et neuf heures respectivement.Europarl
Vous pouvez confier l'examen de leur travail journalier à quelqu'un de vos plus habiles, et cela n'exigera de lui que peu de minutes d'attention.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Conçoit-on chez les pauvres filles du peuple, qui ne se sentent pas la force physique nécessaire pour gagner leur vie, les angoisses secrètes, le crucifiement journalier qu'elles éprouvent ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afin de se libérer du contact journalier d'un lourdaud stupide, l'idée est venue plus d'une fois à ces vaniteuses de rompre leur chaîne, de fuir le foyer, d'abandonner les enfants.Charles Turgeon (1855-1934)
Encore est-il que, dans les familles d'où la moralité est absente, le contact journalier des frères et des sœurs ne va point sans de graves dangers.Charles Turgeon (1855-1934)
En effet, je ne mettrai rien du mien dans l'exercice journalier et instructif dont ma tendresse pour vous m'a fait concevoir le projet.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Voyons rapidement quels sont les personnages principaux de la petite cour, ceux qui forment l'entourage immédiat et journalier du roi, ceux qui composent sa société intime.Gaston Maugras (1850-1927)
Il peut se libérer en vendant tout ce qu'il a, mais, après, il lui faudra redevenir simple journalier.George Sand (1804-1876)
En outre, il convient de prévoir des dispositions sectorielles concernant le temps de repos journalier, le temps de repos hebdomadaire, les interruptions et le travail de nuit.Europarl
Dans le régime journalier des paroisses, dans l'administration des sacremens, il est une foule de détails qui échappent à l'indifférence, mais qui sont précieux à la piété.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Reprenons cet ordre, et voyons ce qu'un simple journalier pouvait à l'origine et peut aujourd'hui se procurer de satisfactions par un nombre déterminé de journées de travail.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Cette politesse de mœurs se traduit encore par le soin des personnes, la propreté des habitations, le fini artistique des objets d'usage journalier.Charles de Montblanc (1833-1894)
Dans nos campagnes, le même homme est journalier ici, et là bourgeois, parce qu'il y a du bien.Jules Michelet (1798-1874)
J'ai disposé tous ces objets comme pour l'usage journalier, mais cuits seulement aux trois quarts, ainsi que des perdreaux rôtis.Nicolas Appert (1749-1841)
Il montrait ses carnets d'attachements qui, grâce aux corrections du grand cousin, n'étaient pas trop mal rédigés, et qui, à l'aide d'un résumé journalier, indiquaient les dépenses faites.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Toutefois le travail journalier n'en souffrait pas, au contraire ; car le soin de bien faire, le désir de complaire à sa bienfaitrice étaient sa seule consolation.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JOURNALIER, ERE » adj.

Ce qu'on fait ordinairement ou par chaque jour. L'exercice Journalier d'un Chrestien. on attribuë aux Planetes des mouvements Journaliers, qu'ils font chaque jour ; & des mouvements propres, qu'ils ne font que dans certains periodes.
 
JOURNALIER, se dit aussi de ce qui est tantost d'une façon tantost de l'autre : les armes sont journalieres, tantost on perd, tantost on gagne des batailles. Les beautez sont journalieres. un Auteur est journalier, il compose bien mieux en un temps, qu'en un autre.
 
JOURNALIER, se dit en quelques endroits, d'un ouvrier qui travaille à la journée.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020