Email catcher

jouvenceau

Définition

Définition de jouvenceau ​​​ , jouvencelle ​​​ nom

vieux ou par plaisanterie Jeune homme, jeune fille.

Synonymes

Synonymes de jouvenceau nom masculin

damoiseau, éphèbe

Synonymes de jouvencelle nom féminin

jeune fille, demoiselle

Exemples

Phrases avec le mot jouvenceau

Le jouvenceau, ma foi, va courir grand hasard.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
C'était le denier du jouvenceau, et peut-être, comme celui de la veuve, me sera-t-il compté pour quelque chose dans la suite, sinon maintenant.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le jouvenceau avait donc abandonné son projet – lorsqu'une circonstance fortuite lui indiqua un singulier moyen de réussir.Raymon Roussel (1877-1933)
Un accordé jeune et peu caressé est aisé à déferrer ; à tout heure le jouvenceau ne savoit où il en étoit.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il a seulement deux vaches, deux génisses, et un jouvenceau.Histoire & Sociétés Rurales, 2014, Odile Birgy (Cairn.info)
Interrogé, le jouvenceau confessa au général qu'il était le bourreau, pour le servir.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Je conçus que la sévérité paternelle s'était apaisée et qu'un lycée avait accueilli le jouvenceau, que les moines avaient rejeté.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
De l'autre côté du tableau, le jouvenceau n'offre rien que sa jeunesse.Jules Lemaître (1853-1914)
On jurerait vraiment que celle-ci s'est embéguinée pour tout de bon de notre jouvenceau.Paul Mahalin (1838-1899)
De fait, ce n'est plus un jouvenceau ; mais qu'est-ce que la jeunesse ?Paul Mahalin (1838-1899)
Cinq mois plus tard, on le retrouve avec le même visage de jouvenceau.Ouest-France, Maxime HUTEAU, 22/06/2017
La proposition du jouvenceau n'était pas héroïque, mais elle était sage.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Voilà mon annelet de verre pour souvenir, beau jouvenceau.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il a plus d'un siècle mais résonne encore comme un jouvenceau.Ouest-France, 11/09/2009
Cette consolation, elle l'avait trouvée près d'elle, dans un charmant jouvenceau, qui lui était comme à point nommé et tout exprès tombé du ciel.Albert Cim (1845-1924)
Comment expliquer cette approche de jouvenceau pour le tennis ?Ouest-France, 16/02/2018
Malgré l'air d'ennui que se donne le souverain, un prestige l'entoure aux yeux du jouvenceau.Eugène Demolder (1862-1919)
Il se penchait par trop contre le derrière d'un jouvenceau, profitant des corps resserrés autour du spectacle et dont l'attention était portée au centre du cercle.La pensée de midi, 2006, Abdelmajid Arrif (Cairn.info)
L'arrivée d'un tout jeune jouvenceau va jeter la panique au ministère.Ouest-France, 18/03/2014
Elle s'approcha nonobstant, assez empressée, du jouvenceau, pour lequel elle avait des regards d'une bienveillance et d'une préférence signalée.Octave Féré (1815-1875)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de JOUVENCEAU subst. masc.

Jeune homme beau & bien fait. On peint les Anges comme de beaux jouvenceaux. Ce mot est bas & ironique. Il est tiré du Latin juvenculus diminutif de juvenis.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine