jubé

 

définitions

jubé ​​​ nom masculin

Tribune transversale élevée entre la nef et le chœur, dans certaines églises. ➙ ambon.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles disparaissaient derrière le jubé, et la double rangée des stalles dans le chœur se piquait alors d'une lumière encore aussitôt voilée par un écran de bois.René Boylesve (1867-1926)
Mais le morceau le plus remarquable était peut-être le jubé.Louis Dumure (1860-1933)
Les bourgeois et les bourgeoises encombraient leurs bancs, et le menu peuple se tenait debout par derrière, ou dans le jubé, au-dessus de la porte.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il paraît qu'elle veut consulter monsieur sur le jubé.Octave Feuillet (1821-1890)
Elle resta émerveillée devant le jubé et ses statues de marbre, puis s'agenouilla devant l'autel.M. Maryan (1847-1927)
Sur la balustrade de ce jubé s'élèvent quatre statues peintes.Anatole France (1844-1924)
Les pilastres de la balustrade du jubé, au-dessus de la porte de l'entrée du chœur, élevoient chacun des gerbes de feux.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Les stalles, sans aucuns ornements, servoient de soubassement à un ordre de pilastres ioniques qui entouroient le chœur, le jubé et le sanctuaire.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Au-dessus de la porte, où seraient les orgues, se tient un jubé pour les hommes, avec un escalier tournant qui retentit sous les sabots.Gustave Flaubert (1821-1880)
Dans l'abbaye, il y a un jubé remarquable et un imposant portique en pierre.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Tous ces changements furent approuvés, à l'exception de la destruction du jubé.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Malheureusement, il y a encore ici, pour fermer le chœur un jubé de froid style classique.Albert Robida (1848-1926)
La nef a une hauteur de 80 pieds avec un jubé en galerie qui fait tout le tour de l'édifice.Honoré Beaugrand (1848-1906)
La chute incessante des oboles ajoutait une étrange et crispante sonnerie aux cantiques du jubé, au plain-chant du prêtre, aux ouragans de l'orgue et aux tintements de la clochette.Georges Eekhoud (1854-1927)
Presque chaque soir, après le whist, je me mets au travail, et l'idéal monument s'enrichit d'une statue, d'une chaire ou d'un jubé.Octave Feuillet (1821-1890)
Un bien vilain jubé du dix-huitième siècle attriste l'intérieur ; heureusement, il y a tant de choses remarquables dans les bas-côtés, tableaux ou monuments, que l'on peut arriver à l'oublier.Albert Robida (1848-1926)
Il y avait comme un jubé, en bois vernissé, au-dessus de l'alcôve orientale, où des livres, sur des rayons, s'alignaient.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JUBÉ » s. m.

Lieu eslevé dans les Eglises qui fait la separation du Choeur & de la Nef, où on va dire l'Evangile des Messes solemnelles. On dit en proverbe, Il l'ay fait venir à Jubé, je l'ay reduit à se soûmettre, à en passer par où je voudray. Ce mot est Latin, & signifie commandez ; & est venu de ce mot de Breviaire, Jubé Domine, benedicere, parce qu'on chantoit autrefois les leçons des Matines au Jubé.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020