junker

 

définitions

junker ​​​ nom masculin

Hobereau allemand.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avec les débris du jabot, le junker épongeait les bosses de son front, son visage tout ruisselant de larmes puériles.Paul Adam (1862-1920)
Héricourt se demanda pourquoi le junker ne les prenait pas en flanc.Paul Adam (1862-1920)
Aveugle, vociférant sous le feutre, le junker fut pris...Paul Adam (1862-1920)
On gagna la ferme devant laquelle un junker alignait ses fantassins.Paul Adam (1862-1920)
Il souffrit plus au bras du coup asséné contre son sabre par la canne du junker en délire qui la faisait tournoyer sans même extraire sa mince épée du fourreau.Paul Adam (1862-1920)
Fou, le junker bâtonna les bonnets à poil de ses fantassins bousculés par les chevaux et vers qui plongèrent aussi les sabres.Paul Adam (1862-1920)
Il est junker, c'est-à-dire gentilhomme campagnard, issu d'une longue lignée de cavaliers, grands chasseurs, grands buveurs, fortes têtes.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
Vidéos La redingote La redingote

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020