lapider

 

définitions

lapider ​​​ verbe transitif

Attaquer, poursuivre ou tuer à coups de pierres.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je lapide

tu lapides

il lapide / elle lapide

nous lapidons

vous lapidez

ils lapident / elles lapident

imparfait

je lapidais

tu lapidais

il lapidait / elle lapidait

nous lapidions

vous lapidiez

ils lapidaient / elles lapidaient

passé simple

je lapidai

tu lapidas

il lapida / elle lapida

nous lapidâmes

vous lapidâtes

ils lapidèrent / elles lapidèrent

futur simple

je lapiderai

tu lapideras

il lapidera / elle lapidera

nous lapiderons

vous lapiderez

ils lapideront / elles lapideront

 

synonymes

lapider verbe transitif

jeter des pierres sur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On leur avoit entendu dire que la nation devroit lapider l'homme qui enseigneroit au roi à se passer de nouveaux secours.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Vous allez vous faire lapider, et au besoin je jetterai la première pierre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On la voulait lapider, et elle en courut quelque risque.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Là, on eut grand'peine à empêcher les lazzaroni de le lapider.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En niais, il leur jette au nez un déficit, qu'il ne sait pas lui-même, comme s'il avait besoin d'amasser des pierres pour le lapider.Jules Michelet (1798-1874)
Personne n'était sans avoir un peu envie de le lapider.Paul Féval (1816-1887)
Quand l'univers se lèverait en masse pour te lapider, je saurais bien encore te défendre et te faire un rempart de mon corps.George Sand (1804-1876)
Parler de leurs défaites, de leur incapacité, de leurs trahisons, serait vouloir se faire lapider.Georges Darien (1862-1921)
On se serait bien gardé de lapider les autres pour leurs méfaits quand on avait à se reprocher des méfaits pareils.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Le peuple prit des pierres pour lapider le bourreau et se rua sur l'échafaud.Émile Gebhart (1839-1908)
Il eût été moins étonné de les voir ramasser des pierres et le lapider.René Boylesve (1867-1926)
On a pu lapider un écrivain, siffler ses œuvres, son heure arrive, et la foule soumise obéit docilement à son impulsion.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LAPIDER » v. act.

Tuer quelqu'un à coups de pierre. Jesus-Christ empêcha les Juifs de lapider la femme adultere. Dans les émotions populaires on court risque d'estre lapidé.
 
LAPIDER, se dit figurément en parlant des gens qui s'esmeuvent pour quereller, ou maltraitter ceux qui font ou qui disent quelque chose qui les choque. Si vous tesmoigniez du mespris des femmes en public, elles vous lapideroient.
 
LAPIDÉ, ÉE. part p. & adj.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020