Email catcher

larder

Définition

Définition de larder ​​​ verbe transitif

Garnir (une pièce de viande) de lard, de lardons.
au figuré
Piquer à plusieurs reprises. Larder qqn de coups de couteau.
Entremêler. Larder un texte de citations. ➙ entrelarder, truffer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe larder

actif

indicatif
présent

je larde

tu lardes

il larde / elle larde

nous lardons

vous lardez

ils lardent / elles lardent

imparfait

je lardais

tu lardais

il lardait / elle lardait

nous lardions

vous lardiez

ils lardaient / elles lardaient

passé simple

je lardai

tu lardas

il larda / elle larda

nous lardâmes

vous lardâtes

ils lardèrent / elles lardèrent

futur simple

je larderai

tu larderas

il lardera / elle lardera

nous larderons

vous larderez

ils larderont / elles larderont

Synonymes

Synonymes de larder verbe transitif

entrelarder

émailler, entrecouper, entremêler, farcir, parsemer, semer, truffer, bourrer (familier)

Synonymes de larder de coups

cribler, percer, transpercer

Exemples

Phrases avec le mot larder

Les voici : ils étaient dans le tiroir de la cuisine, à côté du hachoir et de l'aiguille à larder.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Voyez comme cela s'accorde bien, majesté et larder !Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Et, quand il sortira, nous le larderons proprement jusqu'à ce qu'il rende sa belle âme au diable.Michel Zévaco (1860-1918)
Ils commencèrent à les larder avec leurs pertuisanes.Paul Lacroix (1806-1884)
Son extrême désœuvrement lui donna parfois des curiosités peu royales, celle, par exemple, d'apprendre la cuisine ; il prit des leçons pour savoir larder.Jules Michelet (1798-1874)
Pour rendre compte de dérivés comme dentaire, larder, ou galoper, il est tentant de poser que dent, lard et galop comportent respectivement un /t/, un /d/ et un /p/ latents.Langages, 2005, Olivier Bonami, Gilles Boyé, Jesse Tseng (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LARDER v. act.

Piquer une viande, y appliquer de petits filets de lard. Il y a des Rotisseurs en blanc qui ne font que larder. Il y en a qui aiment mieux barder la viande que la larder. On larde de gros Lardons & en dedans la viande qu'on met en paste, à la daube, à l'estuvée. On larde le boeuf à la mode.
 
LARDER, se dit aussi en quelques phrases au lieu de percer. On peint St. Sebastien tout lardé de flesches. Ces deux soldats qui se battoient se sont lardez, se sont allongé en même temps des estocades. On larde les jambons de citrons, de Canelle, de cloux de girofle.
 
On dit aussi, Larder une carte, quand on la fourre entre plusieurs autres cartes, ou un feuillet dans un livre.
 
LARDÉ, ÉE. part. p. & adj. On appelle une collation lardée, celle où on sert de la viande lardée, en même temps que des fruits : autrement un ambigu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022