entrelarder

définitions

entrelarder ​​​ verbe transitif

Piquer (une viande) de lardons. ➙ larder.
au figuré Entremêler. Entrelarder son discours de citations. ➙ farcir, truffer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'entrelarde

tu entrelardes

il entrelarde / elle entrelarde

nous entrelardons

vous entrelardez

ils entrelardent / elles entrelardent

imparfait

j'entrelardais

tu entrelardais

il entrelardait / elle entrelardait

nous entrelardions

vous entrelardiez

ils entrelardaient / elles entrelardaient

passé simple

j'entrelardai

tu entrelardas

il entrelarda / elle entrelarda

nous entrelardâmes

vous entrelardâtes

ils entrelardèrent / elles entrelardèrent

futur simple

j'entrelarderai

tu entrelarderas

il entrelardera / elle entrelardera

nous entrelarderons

vous entrelarderez

ils entrelarderont / elles entrelarderont

synonymes

entrelarder verbe transitif

larder

insérer, entrecouper, entremêler, farcir, parsemer

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENTRELARDER » v. act.

Faire des trous dans quelque viande, & y faire entrer du lard pour la rendre plus grasse. Le boeuf à la mode n'est bon que quand on l'a entrelardé de bon lard.
 
ENTRELARDER, signifie aussi, Mettre au milieu de quelque autre chose. Il faut entrelarder ces fleurs, ces arbres, pour donner à ce jardin l'agréement de la varieté. Il ne faut pas que tous les hommes soient à table du même costé, il les faut un peu entrelarder.
 
ENTRELARDER, se dit figurément en choses morales. Cet Orateur sçait si bien entrelarder son discours de pensées, d'histoires agreables, qu'il n'ennuye jamais. Le serieux desgoute à la fin, si on n'y entrelarde un peu du comique.
 
ENTRELARDÉ, ÉE. part. & adj. On dit au propre, qu'une viande est entrelardée, lors qu'il y a naturellement quelques filets ou tranches de graisse entre les chairs.
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 25/05/2021