latte

 

définitions

latte ​​​ | ​​​ nom féminin

Longue pièce de bois ou d'autre matériau, étroite et plate. ➙ planche. Sommier à lattes.
familier Chaussure. —  locution Coup de latte : coup de pied.

latte ​​​ nom masculin

Café nappé de mousse de lait chaud. Des lattes.var. ro latté ​​​ .

latté ​​​ , lattée ​​​ adjectif

Garni de lattes. Plafond latté. —  nom masculin Contreplaqué. Du latté.
 

synonymes

latte nom féminin

planche

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il a été touché dans le dos, sous la nuque, et il a dû se briser la colonne comme je casserais cette latte sur mon genou.Georges Eekhoud (1854-1927)
Brémondot réclamait un cheval de cuirassier pour sa latte de colonel.Paul Adam (1862-1920)
Au moment où il dégainait sa latte, le blessé se réveilla en sursaut et le vit.Paul Féval (1816-1887)
Sancy en eut cent coups de latte sous la plante des pieds.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Sous son parapluie qu'il tenait droit comme une latte, il avait, le vieux, un diable d'œil allumé et la barbiche en croc d'un soir de bonne fortune.Alphonse Daudet (1840-1897)
Des morceaux de latte sur le mur figuraient des candélabres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et, lui donnant des coups de latte, il lui fit percer la foule et revint se placer sur un autre point de la haie.Alfred de Vigny (1797-1863)
On me mena chez le cadi, qui me fit donner cent coups de latte sous la plante des pieds, et m'envoya aux galères.Voltaire (1694-1778)
Je m'attaque au premier venu, et du premier coup, ma latte de dragon se brise sur sa cotte de mailles.George Sand (1804-1876)
De l'épaule au coude, la pointe d'une latte avait rayé sa chair.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LATTE » s. f.

Bois d'ouvrage & de fente, qu'on taille dans les forests avec quelque longueur, & peu de largeur & d'espaisseur. La latte se clouë sur les chevrons pour porter les tuiles. Les lattes pour l'ardoise sont plus larges que les autres, & s'appellent lattes volices. On couvre de latte les pans de charpente pour soustenir un enduit de plastre ; & celle-là s'appelle latte jointive. On s'en sert aussi pour soustenir les toiles des ailes de moulin. La latte quarrée doit avoir quatre pieds de long, un pouce trois quarts, ou deux pouces de large, & deux à trois lignes d'espaisseur, & cinquante à la botte. La latte volice a même longueur & espaisseur, & a quatre à cinq pouces de large. Il n'y en a que 25. à la botte. Ce mot vient de lata, c'est à dire, large ; ou de l'Allemant latt ; ou de l'Hebreu laat, qui signifie texit.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020