Email catcher

loqueteux

Définition

Définition de loqueteux ​​​ | ​​​ , loqueteuse ​​​ | ​​​ adjectif et nom

(personnes) Vêtu de loques, de haillons. ➙ déguenillé.
nom Un loqueteux.
littéraire En loques. Habit loqueteux.

Synonymes

Synonymes de loqueteux, loqueteuse adjectif

déchiré, en loques

déguenillé, en haillons, en loques

Exemples

Phrases avec le mot loqueteux

Comment quelques loqueteux emmenés par un adolescent pourraient-ils échapper aux troupes royales, disciplinées et bien encadrées ?Stratégique, 2009, Paul Bury (Cairn.info)
Qu'importe si ce sont des loqueteux, des artistes ou des illuminés, ils sont de notre patrie culinaire.Commentaire, 2003, Anthony Rowley (Cairn.info)
Les forains sont habillés de vêtements loqueteux et ne possèdent plus que leur magnifique cheval blanc.Ouest-France, 02/08/2014
C'est honteux, tant de loqueteux dans les rues et sur les chemins !George Sand (1804-1876)
Ils parcourent péniblement des terres abîmées, croisent de rares survivants loqueteux et s'imprègnent d'images de fin du monde.Esprit, 2008 (Cairn.info)
L'édile trône sur un nuage tandis que, plus bas, des mineurs (un homme, une femme et leur enfant), aux vêtements loqueteux, s'apprêtent à descendre dans la fosse.Sociétés & Représentations, 2013, Jean-Luc Jarnier (Cairn.info)
Vingt énergumènes traînaient un misérable loqueteux par les poignets.Paul Adam (1862-1920)
Ton costume, que je vois pendu là, dans le coin, est rudement loqueteux.Oscar Méténier (1859-1913)
En ce début d'après-midi magnifique, des milliers de citadins loqueteux défilaient, comme ils en avaient reçu l'ordre.Sud/Nord, 2003, Fatima Gallaire (Cairn.info)
Mais, s'il ne faut lui demander ni émotion ni pitié, il peint merveilleusement ses loqueteux et les fait très bien parler.Jules Lemaître (1853-1914)
Pendant quelque temps, il mena l'existence la plus misérable, celle d'un mendiant loqueteux.André Le Glay (1785-1863)
Quand il revient, il semble avoir tout perdu, il est repoussant, misérable, loqueteux.Africultures, 2009, Kenneth W. Harrow, Marie-Emmanuelle « Maé » Chassaing (Cairn.info)
Voici un charmeur de serpents, débraillé et loqueteux.Fernand Neurey (1874-1934)
C'est ce qui se résume dans la phrase où il dit s'intéresser moins au loqueteux qu'aux poux qui le dévorent, moins à l'inégalité sociale qu'à l'égalité moléculaire.Lignes, 2006, Jacques Rancière (Cairn.info)
Agrandissez ces spectres et ces loqueteux à l'échelle d'un parc ou d'un jardin, et vous aurez un monument à la fécondité de l'humaine mémoire.Médium, 2005, Régis Debray (Cairn.info)
Nouveau riche ou loqueteux, le photographe est avant tout un charlatan.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2019, Flora Triebel (Cairn.info)
Elle y parvint après quelques efforts, et ouvrit brusquement le squelette loqueteux du parapluie.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce ramassis de loqueteux forme un cercle autour du feu ; les uns assis sur des escabeaux, les autres accroupis ou vautrés sur leurs sacs.Auguste Angellier (1848-1911)
Les descriptions sont régalantes : la troupe de cousins loqueteux et affamés, les règles familiales alimentaires bizarres.Ouest-France, Florence PITARD, Claude MAINE, Anne KIESEL, Jean-Noël LEVAVASSEUR, Didier GOURIN, Matthieu MARIN, 15/08/2021
Des éboulis de gravats comblaient les cours et construisaient des porches loqueteux au vide des portes.Louis Dumure (1860-1933)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LOQUETEUX, EUSE adj.

Pauvre, deschiré, dont les habits pendent en loques. On a presenté pour caution un fort vestu, qui n'est qu'un pauvre loqueteux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine