déchirer

 

définitions

déchirer ​​​ verbe transitif

Séparer en morceaux par des tractions opposées. Déchirer une feuille en petits morceaux. —  locution, au figuré Déchirer le voile : découvrir la vérité. Se déchirer un muscle, se rompre des fibres musculaires.
Faire un accroc à. Déchirer sa robe.
Rompre violemment par un son éclatant. Un cri déchira le silence.
Causer une vive douleur à. Toux qui déchire la poitrine. —  au figuré Déchirer le cœur. ➙ fendre.
au figuré et familier Se déchirer (la tête) : se mettre dans un état second (drogue, alcool). —  au participe passé Il est complètement déchiré. ➙ défoncé, pété. —  Ça déchire ! (→ ça décoiffe).
Troubler par de tragiques divisions. ➙ diviser. La guerre civile déchire le pays. —  au participe passé Être déchiré (entre deux sentiments contraires).

se déchirer ​​​ verbe pronominal

Devenir déchiré. L'emballage s'est déchiré.
(réciproque) au figuré Se faire du mal, de la peine avec violence. Des amants qui se déchirent. ➙ s'entredéchirer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déchire

tu déchires

il déchire / elle déchire

nous déchirons

vous déchirez

ils déchirent / elles déchirent

imparfait

je déchirais

tu déchirais

il déchirait / elle déchirait

nous déchirions

vous déchiriez

ils déchiraient / elles déchiraient

passé simple

je déchirai

tu déchiras

il déchira / elle déchira

nous déchirâmes

vous déchirâtes

ils déchirèrent / elles déchirèrent

futur simple

je déchirerai

tu déchireras

il déchirera / elle déchirera

nous déchirerons

vous déchirerez

ils déchireront / elles déchireront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après des événements aussi horribles, nous sommes toujours tentés de conclure que nous devrions déchirer notre stratégie et présenter un nouveau plan.Europarl
Ce qu'ils souffrent, des voix généreuses l'ont déjà dénoncé, on l'entrevoit ; nous-même, dans le livre spécial sur le 2 décembre, nous achèverons de déchirer ce voile.Victor Hugo (1802-1885)
Il passa ses mains sur son front, puis les pressa contre sa poitrine, comme s'il l'eût sentie se déchirer.George Sand (1804-1876)
Mais il n'acheva pas, tellement il la vit bouleversée, les mains au visage, prête à se déchirer elle-même.Émile Zola (1840-1902)
Le tabou qui masquait les phénomènes d'abus est en train de se déchirer et aucun pays n'a de quoi être fier des maltraitances trop souvent infligées aux enfants.Europarl
Je finis par déchirer nos longs brouillons et par écrire d'un trait quatre lignes, pas plus.Jules Vallès (1832-1885)
Je la ramassai, et voulus la remettre au vieil instituteur, qui me dit de la déchirer.Eugène Muller (1826-1913)
Ce pays dispose certainement des capacités et des connaissances nécessaires pour déchirer lui-même ces navires !Europarl
Pourquoi ne pas déchirer celui-là et le remplacer par le drapeau européen afin de voir ce que diront les citoyens belges ?Europarl
C'était déchirer le plus brillant rêve qu'il eût fait, mettre en lambeaux une vague et indéfinie évocation de bonheur.Auguste Angellier (1848-1911)
Ses doctrines furent jugées dangereuses, sans compter qu'il avait la déplorable habitude de levrauder, de vilipender, de déchirer à belles dents tous ses collègues.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Alors, accroupi sur sa victime, il commença à lui déchirer la poitrine avec ses griffes.Oscar Méténier (1859-1913)
Et elle lui mordait l'épaule comme si elle eût voulu le déchirer avec ses dents.Guy de Maupassant (1850-1893)
Toujours je voyais devant moi ce que j'avais cru déchirer, et dont je n'avais rien détruit, car ma pensée ne s'en pouvait plus détacher.Maurice Level (1875-1926)
Albert croyait encore avoir rêvé ; mais un nouveau cri, plus affreux, plus sinistre encore que le premier, vint déchirer son cœur.George Sand (1804-1876)
Ils continuaient ainsi, de plus en plus ivres de rage ; ils se rapprochaient par degrés, ils crispaient leurs doigts tremblants, ils allaient se déchirer.Louis Mullem (1836-1908)
Et de déchirer le billet qui avait troublé un moment la quiétude de mon âme.Félix Galipaux (1860-1931)
Cela m'a refroidi pour mon œuvre, et j'ai failli déchirer tout ce que j'ai écrit ; en tout cas, je n'ai plus songé à la poursuivre.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Si vous laissez les nations se déchirer derrière ce résultat, il n'y aura pas de supervision européenne des marchés financiers.Europarl
C'est pourquoi, s'il y en a un qui doive déchirer l'autre, je préfère jouer ce rôle et prendre cet avantage.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECHIRER » v. act.

Mettre en pieces sans user d'instruments tranchans. Les Juifs dechiroient leurs vestements, quand ils entendoient blasphemer. Il faut coupper sa viande pour la manger, & non pas la dechirer comme les bestes. Il a fallu presque luy dechirer le manteau pour le retenir à disner. Nicod tient que ce mot vient du Latin dilacerare, ou du Grec schizo, qui signifie la même chose.
 
DECHIRER, se dit figurément des choses spirituelles & morales. La jalousie, la rage dechirent le coeur de ceux qui en sont possedez. L'Eglise a été dechirée par ses propres enfans, un Estat par ses propres sujets.
 
DECHIRER, se dit aussi des medisances. Les femmes sont sujettes à se dechirer l'une l'autre, se dechirent à belles dents. Les Satyriques ne se soucient point de dechirer la reputation. Les Auteurs dans leurs Critiques se dechirent cruellement.
 
DECHIRÉ, ÉE. adj.
 
On dit en proverbe, qu'une femme n'est pas trop dechirée, pour dire, qu'elle merite bien qu'on la cageole.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020