maigreur

définitions

maigreur ​​​ nom féminin

État d'une personne ou d'un animal maigre ; absence de graisse.
Caractère de ce qui est peu fourni, peu abondant. La maigreur d'une végétation.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je crois que ce qui leur inspirait cette ardeur endiablée, était l'idée de la nourriture qui les attendait à la prochaine venta, car elles étaient d'une maigreur effrayante.Théophile Gautier (1811-1872)
Le fait est que la bonne chanoinesse, qui, malgré sa maigreur et sa difformité, n'avait jamais été malade de sa vie, n'entendait rien du tout aux maladies des autres.George Sand (1804-1876)
Aussi ai-je remarqué avec beaucoup de chagrin que la maigreur de ma fille augmente, elle pâlit beaucoup, tu le vois bien comme moi ?Paul Bourget (1852-1935)
La plus âgée paraissait avoir cinquante ans et n'avait rien de remarquable qu'une maigreur assez rare et des grâces pleines d'affectation.Alfred Assollant (1827-1886)
Vous me dites que je suis en peine de votre maigreur : je vous l'avoue ; c'est qu'elle parle et dit votre mauvaise santé.Madame de Sévigné (1626-1696)
Ses jambes, qu'il croisait, étaient d'une maigreur excessive et ses grandes mains noueuses en faisaient tout le tour.Anatole France (1844-1924)
La maigreur, cette grâce du corps, quelque fugitive qu'elle pût être, surtout dans un gouvernement représentatif, était une clause de rigueur.Honoré de Balzac (1799-1850)
N'espérez donc point que je sois traitable sur cette maigreur qui marque visiblement votre mauvaise santé ; la mienne est admirable.Madame de Sévigné (1626-1696)
Des nooeds de goutte déformaient ses doigts disséqués par la maigreur ; sa haute taille roide était ridicule ; il avait le pied marin.Victor Hugo (1802-1885)
Il se leva tout chancelant ; ses jambes n'étaient plus habituées à le porter ; quiconque l'eût aperçu ainsi debout se fût effrayé de sa maigreur cadavéreuse.Paul Féval (1816-1887)
Il n'avait ni la maigreur maladive ni l'obésité ridicule de la plupart de ses confrères.George Sand (1804-1876)
Jeanne s'effraya de la maigreur et de la pâleur de son fils, lorsqu'elle le revit les années suivantes.George Sand (1804-1876)
La seule chose qu'il avait conservée de sa figure de grande route, c'était sa pâleur et sa maigreur.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Elle était d'une maigreur effrayante et avait été frappée d'une sorte de paralysie qui lui rendait les mouvements très-difficiles.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je m'apparais à moi-même comme une sorte de spectre rétrospectif, avec ma tête tondue, ma maigreur de garçon qui a trop grandi.Paul Bourget (1852-1935)
L'une est grande et forte, l'autre petite et malingre ; l'une est obèse, l'autre d'une maigreur inquiétante.Charles Burlureaux (1851-1927)
Cette maigreur est même la source d'une foule de plaisanteries toutes plus originales les unes que les autres.Émile Gaboriau (1832-1873)
Au long d'interminables guerres, la misère et l'ignorance avaient appauvri les esprits et réduit l'homme à une extrême maigreur morale.Anatole France (1844-1924)
Cependant, à cette époque, sa maigreur extrême empêchait qu'on ne distinguât cette beauté des traits, et il en résultait pour toute sa physionomie un effet peu agréable.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Elles n'apparurent que de loin, se distinguant aisément de leurs tané par les vêtements d'abord, leurs chevelures et leur maigreur.Victor Segalen (1878-1919)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MAIGREUR » subst. fem.

Estat d'un homme qui est devenu maigre. Il commence à se bien porter, mais sa maigreur est estrange, il aura bien du mal de revenir de sa maigreur.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021