Email catcher

mal incurable

Exemples

Phrases avec les mots mal incurable

Mais il est tout autant avilissant de laisser des enfants et des personnes atteintes d'un mal incurable souffrir alors qu'une solution est disponible.Europarl
Il séloigna tristement, traînant les pieds, comme rongé dun mal incurable.Alphonse Daudet (1840-1897)
A la différence de la médecine, il n'y a pas de maux incurables pour les organisations, tous peuvent être soignés, même s'il peut en coûter aux stakeholders.L'Expansion Management Review, 2006, Thierry Grange (Cairn.info)
On peut être atteint d'un mal incurable et n'être pas en phase terminale !Cités, 2016, Jacques Ricot (Cairn.info)
Cet enthousiasme pour la cause climatique semble avoir gagné le juge atteint du mal incurable de l'activisme !Revue juridique de l'environnement, 2021, Rémi Radiguet (Cairn.info)
Une fois atteint de ce mal incurable, j'ai infecté à mon tour tout ce que j'ai touché.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
L'embarras, et parfois l'irritation, des soignants est grand lorsqu'il faut expliquer à des enfants qui ont dépassé la soixantaine que leur père ou leur mère est atteint d'un mal incurable.Esprit, 2007, Didier Dreyfuss, François Lemaire (Cairn.info)
Un quiproquo fait croire à deux amis que l'autre est atteint d'un mal incurable et n'a plus que quelques mois à vivre.Ouest-France, 12/03/2020
À partir du xixe siècle, nombreux sont les historiens qui ont considéré la dénonciation comme le symptôme d'un mal incurable : la suspicion.Hypothèses, 2008, Virginie Martin (Cairn.info)
La question est donc de savoir pourquoi cette jouissance tourne parfois au détriment de l'être humain et devient pour lui la source d'un mal incurable.Imaginaire & Inconscient, 2008, Gérard Bonnet (Cairn.info)
Quand on a accepté un mal incurable, on le supporte mieux.George Sand (1804-1876)
Et s'il noircit frénétiquement ses carnets, c'est pour mieux lutter contre un mal incurable.Ça m'intéresse, 15/12/2020, « Beethoven, le génie en colère »
La personne en fin de vie, souffrant d'un mal incurable doit recevoir les soins palliatifs adéquats, même si le traitement appliqué peut avoir pour effet de l'abréger.Humanisme, 2010 (Cairn.info)
Mais le progrès des ans, en quoi j'espérais, me fait voir que j'ai un mal incurable et qui va s'aigrissant.George Sand (1804-1876)
Se dire épuisée, c'était m'ouvrir son cœur à deux mains et me montrer le mal incurable que j'y avais fait.Eugène Fromentin (1820-1876)
Tout dénotait les ravages d'un mal incurable et d'une douleur sans bornes.Charles Deguise (1827-1884)
Atteint d'un mal incurable, il cherche à échapper à la maladie.Ouest-France, Florence LAMBERT, 07/07/2019
Cette paranoïa est constitutive de la nature même du pouvoir dictatorial, c'est son mal incurable, qui le rend imperméable aux réformes les plus élémentaires.Les Cahiers de l'Orient, 2015, Nabil Allo (Cairn.info)
Elle reconnaît en elle le mal secret, le mal incurable que ce siècle porte en lui et qu'il traîne partout en souriant : l'ennui.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'était la paralysie d'un centre nerveux, l'ataxie, un mal incurable qui se déclarait.Théodore Duret (1838-1927)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

mal adjectif / adverbe / nom masculin

incurable adjectif et nom