Email catcher

malpropreté

définitions

malpropreté ​​​ nom féminin

Caractère malpropre. ➙ saleté.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais aussi, lorsqu'il était assis à la table d'un autre, il mangeait avec autant d'avidité que de malpropreté.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Jamais morose, ni impatient, ni emporté, il appelait la mauvaise humeur la malpropreté de l'âme, et disait que la vraie politesse envers les hommes doit être la bienveillance.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Il vivait, à bord, de tout ce qu'on laissait dans les gamelles, et sa voracité égalait au moins sa malpropreté.Édouard Corbière (1793-1875)
Achmet déclare qu'il aime mieux périr de froid dehors que de dormir dans la malpropreté de ce bouge.Pierre Loti (1850-1923)
Si son aspect extérieur est le plus beau du monde, on peut critiquer, comme l'ont fait tant de voyageurs, la pauvreté de certains quartiers et la malpropreté de beaucoup d'autres.Gérard de Nerval (1808-1855)
Comme on fait ton lit, tu te couches, et la malpropreté n'est que ta seconde nature.Jules Renard (1864-1910)
Tout cela est vieux, crevassé, déjeté et noir comme la lave dont est sorti ce réceptacle de misère et de malpropreté.George Sand (1804-1876)
Ce caractère suppose toujours dans un homme une extrême malpropreté, et une négligence pour sa personne qui passe dans l'excès et qui blesse ceux qui s'en aperçoivent.Jean de La Bruyère (1645-1696)
La propreté ne nous fera pas plus ressusciter que la malpropreté ne nous fera mourir.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Leurs pieds glissaient dans les flaques d'eau et d'immondices ; ils étaient insouciants de leur malpropreté comme les animaux en détresse.Pierre Loti (1850-1923)
Mais voici ce que je pense : certes, l'ignorance est une sorte de malpropreté... mais tout de même... apprendre l'astronomie aux paysans !...Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Ce luxe contrastait étrangement avec l'aspect misérable des vêtements, avec la malpropreté des visages et des chevelures.Joseph Vilbort (1829-1911)
Nous devrions constater la barbarie, l'obscurité et la malpropreté des villes, la difficulté des moyens de locomotion nous envahissant.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je passais une grande heure à le laver et à le peigner, car la malpropreté qu'il apportait du collége était fabuleuse.George Sand (1804-1876)
Enfin, ils exhalaient une odeur insupportable, comparable à celle des renards, et qui provenait, sans doute, de leur excessive malpropreté.Jules Verne (1828-1905)
Je les rétribuerais généreusement, à la condition de porter toujours l'uniforme de la compagnie et de se maintenir dans un état de malpropreté raisonnable....Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils portaient à leur ceinture de petites gourdes noires enduites de graisse, et divers objets de magie, d'une malpropreté d'ailleurs toute doctorale.Jules Verne (1828-1905)
La malpropreté, l'apathie que dénote la présence de pareils insectes dans les habitations des hommes, me fait regretter d'être venu parcourir cette partie de la terre.Astolphe de Custine (1790-1857)
Son visage ridé, ses traits flétris et sa malpropreté dégoûtante, auraient pu la faire prendre pour une sorcière.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Tout en ce taudis était à l'abandon et repoussant de malpropreté, tout dénonçait la misère et la plus basse crapule.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALPROPRETÉ » subst. fem.

Saleté, ordure, qualité de la chose malpropre. Ceux qui ont de la malpropreté sont fort degoustans.
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 16/06/2021