météore

définitions

météore ​​​ nom masculin

didactique Phénomène atmosphérique, objet de la météorologie.
courant Corps céleste rendu lumineux par son passage dans l'atmosphère terrestre. ➙ astéroïde, étoile filante, météorite.

synonymes

météore nom masculin

astéroïde, bolide, étoile filante

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'ébranlement de l'air avait suffi à rompre le météore, et l'énorme nuée, se résolvant en pluie, raya l'horizon de stries verticales, immense filet liquide tendu de la mer au ciel.Jules Verne (1828-1905)
On avait cru d'abord à un phénomène céleste, météore traversant l'espace, aurore boréale aux lueurs venues du pôle.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Ce n'est point assez de briller avec les autres fils du pouvoir, comme le folâtre météore d'une heure, de remplir, ô faible orgueil !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Quand ses ennemis lui demandent un miracle, surtout un miracle céleste, un météore, il refuse obstinément.Ernest Renan (1823-1892)
C'est ainsi que ce météore m'est apparu pour la première fois ; j'en avais la tête tournée.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Consuelo comprit alors que ce n'était ni la foudre ni un météore, mais le feu d'artifice qui commençait au château.George Sand (1804-1876)
L'autre rama, nous remettant en marche, au milieu d'un météore, sous le dôme d'ombre mobile qui se promenait avec nous.Guy de Maupassant (1850-1893)
Rattrapée par le météore continuant sa course furieuse, la barge évita du moins la montagne d'eau qu'il soulevait sur son passage.Jules Verne (1828-1905)
Mais ce n'était pas chose facile d'apercevoir quoi que ce fût dans ces eaux limoneuses tout agitées par le passage d'un furieux météore.Jules Verne (1828-1905)
Ce que je sais, c'est qu'elle a parfaitement réussi à marquer dans le monde, où elle n'a fait que passer, comme un brillant météore.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Paganel penchait pour un météore quelconque, auquel sa vive imagination cherchait déjà une cause naturelle.Jules Verne (1828-1905)
Ceci m'engage à faire connoître un personnage qui a brillé comme un météore, et dont l'éclat, quoique bien affoibli, n'est pas encore éteint.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Le « météore » irradie et, d'article en article, de volume en volume, son rayonnement se prolonge et s'illimite.....Guy de Maupassant (1850-1893)
Un effrayant météore venait de se dresser à la surface de la mer jusqu'à la surface des nuages.Jules Verne (1828-1905)
La destinée de cet homme est celle du météore qui heurte les calmes planètes au milieu de leurs orbes réguliers et les fracasse.Charles de Bernard (1804-1850)
Elle disparut comme un météore, et elle avait à peine pu rejoindre son père, quand j'entendis frapper à grands coups à la porte de bibliothèque.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Toujours vous voltigez sur nos têtes sans jamais vous abaisser, et dans le ciel polaire il n'est pas un météore aussi brillant ou plus fugitif que vos deux flambeaux.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Une flamme d'une intensité, d'une vivacité phénoménale s'élança comme un météore jusque dans les hauteurs du ciel.Jules Verne (1828-1905)
En un clin d'œil, et avec une course de météore, toute la flamme, éteinte par la disparition de cet homme, se rallumerait.Victor Hugo (1802-1885)
Avant d'abandonner le sujet de la foudre, je puis citer quelques autres rapports entre les effets de ce météore & ceux de l'électricité.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « METEORE » s. m.

C'est, selon les Philosophes, un mixte inconstant, muable, imparfait, qui s'engendre des exhalaisons & vapeurs de la terre eslevée dans l'air, comme les pluyes, les vents, les neiges, gresles, feux ardents & volants, l'éclair, le tonnere, la foudre. On y met aussi l'arc-en-ciel, le miel, la manne, la rosée, &c. On a veu des meteores en forme de clochers ardents, de lances flamboyantes, de javelots bruslants, de traits de feu volants, de chevrons de feu, de chevres sautelantes, des Estoiles volantes, &c. La generation des meteores est merveilleusement expliquée dans un Traité exprés qu'en a fait Descartes. Aristote & Gassendi en ont aussi escrit. Il y a des Cometes qui sont de simples meteores ; D'autres qui sont corps fixes & permanents, qu'on observe dans la Region des Planetes. Les Grecs les ont nommez meteores, c'est-à-dire, sublimes ou haut eslevez ; les Latins impressiones, parce qu'ils font plusieurs signes & impressions en l'air.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2021