moustache

définitions

moustache ​​​ nom féminin

Poils qui garnissent la lèvre supérieure de l'homme. ➙ familier bacchante. Porter la moustache, des moustaches.
au figuré Trace laissée autour des lèvres par un liquide.
Longs poils tactiles du museau de certains carnivores et rongeurs. Les moustaches du chat (➙ vibrisse), du phoque.

synonymes

moustache nom féminin

bacchantes (familier)

[de carnivores, rongeurs] vibrisse

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je n'aime pas beaucoup la barbe ; elle donne presque toujours l'air négligé, mais la moustache, ô la moustache est indispensable à une physionomie virile.Guy de Maupassant (1850-1893)
Sa moustache rejoignait une barbe courte et touffue qui lui recouvrait le bas du visage.Paul Mahalin (1838-1899)
Et, joignant le geste à la parole, il lui cira deux fois la moustache avec son doigt.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Il a compris qu'elle était seule, il a tourné la tête vers elle, la fine moustache relevée montrant ses dents blanches.René Bazin (1853-1932)
Trelawnay est un enfant et vous êtes un homme, si j'en juge par votre moustache.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Tenez, moi, mon patron me dirait de couper ma moustache, je ne pourrais pas : ce n'est pas que j'en aie beaucoup, mais on est mieux tout de même, avec.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il souleva sa paupière appesantie, passa ses doigts dans sa moustache, et laissa tomber sur moi son regard chargé de siècles.Théophile Gautier (1811-1872)
Le jeune homme portait une moustache fine et soyeuse qui laissait voir un sourire charmant.Albert Delpit (1849-1893)
Elle le quittait, rieuse et toute gaie, les lèvres encore chatouillées par la moustache du beau garçon.Albert Delpit (1849-1893)
Perdu au milieu d'eux, il put franchir le seuil du quartier, sous le nez même du marchegis de planton, à la moustache du capitaine adjudant-major.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était un charmant et svelte garçon, aux traits d'une délicatesse presque féminine, malgré la virilité de la moustache blonde.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est lui qui avait appelé ses grenadiers « les grognards » ; il leur pinçait l'oreille, il leur tirait la moustache.Victor Hugo (1802-1885)
Déjà, il avait coupé cette moustache et c'est ce qui lui donnait pour moi l'air d'un prêtre.Judith Gautier (1845-1917)
Et, peu à peu, lorsqu'il voyait que le tombeau « reprenait tournure, » on surprenait un sourire doucement satisfait qui relevait sa moustache noire.Jules Claretie (1840-1913)
Pincheira revint auprès de blessé d'un air de mauvaise humeur, en se tordant la moustache.Gustave Aimard (1818-1883)
Porthos ne sentit point cette raillerie et la prit pour une naïveté dont il rit dans sa grosse moustache.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils sont pâles et tortillent nerveusement leur moustache, les gendarmes, car, vers le tard, à l'heure des réactions, les farouches et les jaloux leur en font voir de rouges.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cette moustache est le symbole de l'opinion de l'honorable général, qui est un orléaniste teinté de blanc.Pierre Véron (1833-1900)
Il y en avait de rudes, à la moustache grisonnante, aux sourcils en broussailles, aux cheveux revêches, ramenés avec effort, en virgule, au-dessus des oreilles évasées.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Je le vois encore tournant vers moi sa moustache grise, relevée au fer, deux dents de porcelaine à crochets d'or, et ses yeux vils et flétris.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOUSTACHE » subst. fem.

Partie de la barbe qu'on laisse au dessus des levres. Les Espagnols portent de grosses moustaches, de grands crocs de moustaches. Une moustache à la Turque. Une moustache à la Royale. Relever la moustache. Une moustache en garde de poignard. Les galans portoient autrefois de gros releve moustaches, des brosses pour tenir leur moustache droite & en Estat. Ce mot vient du Grec mystakis qui signifie proprement la partie du visage qui est entre le nez & la bouche, où on laisse croistre cette partie de la barbe qu'on appelle moustache.
 
MOUSTACHE, se dit aussi des cheveux qu'on laisse croistre & pendre à costé des jouës. Les hommes portoient autrefois une longue moustache du costé gauche. Les femmes ont des moustaches bouclées qui leur pendent le long des jouës jusque sur le sein. On faisoit la guerre aux servantes & aux bourgeoises, quand elles portoient des moustaches comme des Demoiselles. Menage derive ce mot du Grec mystax.
 
MOUSTACHE, se dit aussi des poils que quelques animaux ont autour de la gueule, comme les chats.
 
Les Tireurs d'or appellent moustache, la Manivelle qui se fiche dans leurs rochets, bobines, qui leur sert à tirer, & a d'évider leur fil d'or & de Soye.
 
On dit figurément, enlever sur la moustache, quand on obtient de hauteur & par violence quelque chose à laquelle quelque autre pretendoit, ou dont il estoit en possession. Ce jeune homme croyoit espouser, cette fille, mais il en est venu un plus riche qui la luy a enlevée sur la moustache. Le Roy a enlevé cette forteresse sur la moustache des Espagnols, à la veuë de leur armée.
Les deux font la paire Épices et espèces Épices et espèces

Le mot « espèce » est utilisé depuis le Moyen Âge : attesté au XIIIe siècle, son sens est notamment celui de « catégorie d’êtres vivants » (le « genre...

Dr Orodru 15/09/2021