muer

 

définitions

muer ​​​ verbe

verbe intransitif
Subir la mue (1). Les libellules muent.
Changer de timbre au moment de la puberté. Sa voix mue. —  Les garçons muent entre onze et quatorze ans.
verbe transitif littéraire Muer en : transformer en. —  pronominal Il s'est mué en défenseur de notre cause.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mue

tu mues

il mue / elle mue

nous muons

vous muez

ils muent / elles muent

imparfait

je muais

tu muais

il muait / elle muait

nous muions

vous muiez

ils muaient / elles muaient

passé simple

je muai

tu muas

il mua / elle mua

nous muâmes

vous muâtes

ils muèrent / elles muèrent

futur simple

je muerai

tu mueras

il muera / elle muera

nous muerons

vous muerez

ils mueront / elles mueront

 

synonymes

muer verbe intransitif

se dépouiller

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Deuxièmement, nous devons commencer à nous muer en sociétés intelligentes du point de vue du climat.Europarl
La jeunesse était, qu'on nous passe le mot, en train de muer.Victor Hugo (1802-1885)
Faute de quoi celle-ci pourrait bien se muer en tragédie humanitaire aux conséquences difficilement prévisibles.Europarl
Il crut qu'il pourrait muer toutes les lignes en un seul aspect idéal.Marcel Schwob (1867-1905)
Un aiguillage, un seul, me restait à tenter : devenir un dilettante, un raffiné ; en un mot, me muer en imbécile à l'égal des cérébraux.Fernand Kolney (1868-1930)
C'est une pitié d'envoyer ce jeune coq de jungle muer dans les plaines.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Nous laissons échapper de nos mains des caractères sans couleur et sans relief, que la vie fait muer ensuite sans résistance en indifférents, en sceptiques et en jouisseurs.Gustave Le Bon (1841-1931)
Toute une série de faits et réalités, de catastrophes écologiques à l'exclusion sociale, peuvent se muer en menace contre l'homme.Europarl
D'autre part, la suralimentation tend à abolir dans les plantes les étamines, qui se transforment en pétales, et même à muer les pétales en feuilles, les boutons en bourgeons.Remy de Gourmont (1858-1915)
Ne poet muer n'en plurt et ne susprit.Hippolyte Taine (1828-1893)
Nous devons à présent veiller à muer cette aspiration en réalité.Europarl
L'expérience montre que des auxiliaires efficaces d'une action militaire peuvent se muer en sérieux obstacles à une solution politique.Europarl
S'il n'a pas dans la chambre assez de force pour muer, qu'on le mette à l'air frais, il muera très-bien.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Toutefois, l'encouragement du multilinguisme ne doit pas se muer en prestations d'interprétation et de traduction excessives (et inutiles) dans des langues régionales.Europarl
Je vous ai vu braver les élémens, et supporter des périls capables de faire muer ce ver à soie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Grâce à cet appareil, vous pouvez immédiatement muer l'onde la plus pure en un liquide jaunâtre et saturé de microbes.Alphonse Allais (1854-1905)
Si les antibiotiques n'étaient pas utilisés, les maladies animales et les épizooties pourraient rapidement se répandre et se muer en épidémie, en causant des dommages économiques énormes.Europarl
C'est un mezzo soprano, semblable par le timbre au contralto d'un jeune garçon dont l'âge approche de l'adolescence et dont la voix va muer.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MUER » verb. act.

Vieux mot qui signifioit changer. Il ne se dit plus qu'en cette phrase sacrée. JESUS-CHRIST mua l'eau en vin aux nopces de Cana.
 
MUER. v. n. En termes de Chasse, signifie, Changer de peau, de plumes, de poil. Les oiseaux de proye, les serpens muënt tous les ans.
 
MUER, se dit aussi des chevaux qui quittent leur poil du moins une fois l'année. Le cheval muë, lors qu'il quitte son poil d'hyver, & prend son poil d'Esté. Il muë aussi quelquefois de corne : ce qui arrive sur tout aux chevaux qui viennent de Hollande.
 
On dit aussi, qu'un garçon muë à 18. ou 20. ans, quand la voix luy change, quand elle devient grosse. Il n'y a que les chastrez à qui la voix ne muë pas.
 
MUER, se dit aussi en Musique, des passages qui se font en chantant suivant la maniere de l'ancienne gamme de B mol en nature, ou de nature en B quarre.
 
MUÉ, ÉE. part. & adj.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020