Email catcher

dépouiller se dépouiller

Définition

Définition de dépouiller ​​​ verbe transitif

Enlever la peau de (un animal). Dépouiller un lièvre.
Dégarnir de ce qui couvre. Dépouiller qqn de ses vêtements. au participe passé Arbre dépouillé de ses feuilles.
Déposséder (qqn) en lui enlevant ce qu'il a. Des voleurs l'ont dépouillé. ➙ dévaliser. Dépouiller qqn, le priver de ses biens, de ses revenus. ➙ spolier.
Analyser minutieusement (un document) pour y prélever des informations. Dépouiller les journaux économiques. Dépouiller un scrutin (dépouillement) : compter les suffrages.
littéraire
Abandonner, ôter (ce qui couvre). ➙ enlever, quitter, retirer. Dépouiller ses vêtements.
au figuré Renoncer à. Dépouiller tout orgueil.

Définition de se dépouiller ​​​ verbe pronominal

Ôter. Se dépouiller de ses vêtements.
Perdre. Les arbres se dépouillent de leurs feuilles.
Se défaire (de), abandonner. Se dépouiller de ses biens en faveur de qqn.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dépouiller

actif

indicatif
présent

je dépouille

tu dépouilles

il dépouille / elle dépouille

nous dépouillons

vous dépouillez

ils dépouillent / elles dépouillent

imparfait

je dépouillais

tu dépouillais

il dépouillait / elle dépouillait

nous dépouillions

vous dépouilliez

ils dépouillaient / elles dépouillaient

passé simple

je dépouillai

tu dépouillas

il dépouilla / elle dépouilla

nous dépouillâmes

vous dépouillâtes

ils dépouillèrent / elles dépouillèrent

futur simple

je dépouillerai

tu dépouilleras

il dépouillera / elle dépouillera

nous dépouillerons

vous dépouillerez

ils dépouilleront / elles dépouilleront

Synonymes

Synonymes de dépouiller verbe transitif

déposséder, démunir, spolier, dénantir (Droit)

voler, dévaliser, gruger (familier), nettoyer (familier), plumer (familier), tondre (familier), [au jeu] lessiver (familier), rincer (familier)

Synonymes de se dépouiller de verbe pronominal

abandonner, se défaire de, se départir de, renoncer à, abdiquer (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot dépouiller

D'après le dictionnaire, spolier quelqu'un, c'est le dépouiller de quelque chose par la force ou par la ruse.Revue d'Histoire de la Shoah, 2007, Michaël Iancu (Cairn.info)
Mais on ne peut dépouiller l'homme tout entier, et il y a des choses qui tiennent plus au cœur que l'on ne voudrait.Alfred de Vigny (1797-1863)
Je ne sais pas quand j'en aurai ; je n'irai point dépouiller pour vous ceux qui en ont.Denis Diderot (1713-1784)
Elle aurait voulu la dépouiller de l'amour de leur mère.Champ Psychosomatique, 2009, Élise Charlemaine, Daniel Charlemaine (Cairn.info)
Ils feignent de rendre service à leur victime, mais en profitent pour la dépouiller.Capital, 31/08/2020, « Cette nouvelle arnaque se répand dans la rue »
C'est que je ne suis pas si bête que de me dépouiller de tout, sans rien garder.Romain Rolland (1866-1944)
Je ne m'en laisserai certainement pas dépouiller par le premier venu.Louis Ulbach (1822-1889)
Pas question, pour autant, de les dépouiller de leur récolte.Ouest-France, Françoise ÉTOUBLEAU, 02/11/2020
Hors de question, donc, de dépouiller son enfant sans raison valable, ce dernier pouvant se retourner contre ses parents en cas d'abus.Capital, 05/03/2021, « Banques : pouvez-vous piocher comme vous voulez dans l'épargne de… »
Il s’agit d’un prétexte offert aux grandes entreprises afin qu’elles puissent terroriser les populations et les dépouiller des richesses qu’elles produisent.Europarl
Dans le zen, apprendre est une véritable ascèse où il s'agit de se dépouiller des propensions habituelles de l'esprit.Sociétés, 2012, Philippe Filliot (Cairn.info)
Il en abandonne d'autres, de même que la vie lui apprend à se dépouiller de certaines valeurs ou à en approfondir d'autres.Ouest-France, 28/05/2021
Bon à savoir : l'interdiction de cantonner peut être stipulée dans l'acte de donation entre époux afin d'éviter les éventuels abus de faiblesse susceptibles de dépouiller une personne trop généreuse.Capital, 01/03/2018, « Donation entre époux ou au dernier vivant »
Pendant qu'ils les aident à se nettoyer, ils en profitent pour les dépouiller de leurs effets personnels.Capital, 01/06/2021, « Attention au vol à la fiente de pigeon »
Hors de question ici de dépouiller un enfant des revenus de son travail ou d'une donation reçue d'un grand-parent par exemple.Capital, 05/03/2021, « Banques : pouvez-vous piocher comme vous voulez dans l'épargne de… »
Une dépêche qui sonne à ma porte, mon courrier à dépouiller me faisaient d'absurdes battements de cœur.Maurice Barrès (1862-1923)
Comment faire exister une spécialisation dont l'autonomie en termes de rubricage menace de dépouiller nombre d ?Réseaux, 2002, Erik Neveu, Rémy RIEFFEL, Denis RUELLAN (Cairn.info)
Combien d'heures aura-t-on passé à dépouiller les données obtenues en fonction de critères croisés ou de termes légèrement modifiés pour faire varier les résultats.Sociétés & Représentations, 2020, Bertrand Tillier (Cairn.info)
C'était le moment de se mettre un peu plus à nu, de se dépouiller musicalement.Ouest-France, 01/12/2020
L'homme est soupçonné de l'avoir suivie aux toilettes et n'aurait pas hésité à l'étrangler avec sa ceinture pour la dépouiller, racontent nos confrères.Ouest-France, 20/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DESPOUILLER v. act.

Oster les habits. Ce Voyageur a rencontré des voleurs qui l'ont despouillé, qui l'ont mis nud comme la main. Il ne va point aux bains pour éviter la peine de se despouiller. On l'estend quelquefois aux biens, aux charges, aux dignitez. Les creanciers l'ont despouillé de toutes ses terres, de tous ses biens. Ce devolutaire l'a despouillé de son Benefice. Les criminels qu'on degrade sont despouillés de toutes leurs charges & dignitez. Le pere s'est despouillé pour établir ses enfants. Ce mot vient du Latin dispoliare.
 
DESPOUILLER, se dit aussi de la recolte des fruits & de la moisson. Ce Fermier a droit de despouiller encore cette année, la recolte luy appartient ; il a despouillé cent arpens de terre. L'hiver despouille un arbre de ses feuilles. Il est deffendu de despouiller les arbres de leur écorce.
 
DESPOUILLER, signifie aussi, Extraire d'un Livre, d'un registre les parties, les sommes, ou les autres choses dont on a besoin pour l'éclaircissement de quelque chose qu'on desire avoir. Un Marchand fait despouiller ses registres pour faire des memoires de parties qu'il envoye à ses debiteurs. On a despouillé les registres, les papiers de ce Greffe, de ce Tresor, pour trouver tous les titres qui peuvent servir à l'établissement de ce droit, de ce peage. On dit encore, qu'il est deffendu de despouiller un Greffe, un Tresor, pour dire, en transporter ailleurs les minutes, titres & papiers, les divertir & les égarer.
 
DESPOUILLER, chez les Fondeurs & autres Artisans, signifie, Oster toutes les pieces d'un moule, qui ont servi à fondre & à monter une figure.
 
DESPOUILLER, se dit figurément en Morale. L'Eglise nous enseigne qu'il faut despouiller le vieil homme, pour dire, se convertir, sortir de la corruption du peché. Il faut se despouiller de toutes sortes de haines & de desirs de vengeance pour approcher de la Sainte Table. Les Tyrans qui ont persecuté les Martyrs étoient despouillez de toute sorte d'humanité. Le fondement de la Philosophie de Descartes est, qu'il faut se despouiller de toute sorte de prejugez & de preoccupations.
 
On dit proverbialement, Joüer au Roy despouillé, non seulement au propre, quand on jouë à un jeu qui a ce nom, mais aussi au figuré, quand plusieurs personnes se joignent pour en ruiner une autre & la despouiller de son bien. On dit aussi, qu'il ne faut point se despouiller avant qu'on se couche, pour dire, qu'il ne faut pas donner tout son bien de son vivant, si ce n'est par testament.
 
DESPOUILLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022