Email catcher

mutiler

définitions

mutiler ​​​ verbe transitif

Altérer (un être humain, un animal) dans son intégrité physique par une grave blessure. Il a été mutilé du bras droit.
Détériorer, endommager. Mutiler un arbre.
Altérer (un texte, un ouvrage littéraire) en retranchant une partie essentielle. ➙ tronquer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mutile

tu mutiles

il mutile / elle mutile

nous mutilons

vous mutilez

ils mutilent / elles mutilent

imparfait

je mutilais

tu mutilais

il mutilait / elle mutilait

nous mutilions

vous mutiliez

ils mutilaient / elles mutilaient

passé simple

je mutilai

tu mutilas

il mutila / elle mutila

nous mutilâmes

vous mutilâtes

ils mutilèrent / elles mutilèrent

futur simple

je mutilerai

tu mutileras

il mutilera / elle mutilera

nous mutilerons

vous mutilerez

ils mutileront / elles mutileront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Moi aussi, j'ai failli me laisser emporter à détruire ou à mutiler mon semblable.Edmond About (1828-1885)
Pour cette affaire, le parquet avait exclu tout lien avec les cas des chevaux mutilés récemment observés dans les autres départements.Ouest-France, 19/10/2020
Mais les cas de chevaux mutilés augmentent et les 35 éleveurs costarmoricains présents craignent pour leurs bêtes.Ouest-France, Emmanuelle MÉTIVIER, 05/09/2020
Nous ne voulons pas de gens plus patriotes que les braves qui sont mutilés au service de la république.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'animal a été mutilé : une de ses oreilles a notamment été sectionnée et une blessure à œil a été constatée.Ouest-France, 08/12/2020
Il me semble qu’il veut mutiler l’organisation avant même qu’elle ne commence.Europarl
Le médecin qui l'avait amputé lui demanda, en faisant un pansement, pourquoi il s'était ainsi mutilé.Anatole France (1844-1924)
Ses romans regorgent de petits garçons déformés, mutilés, humiliés à cause de leur gloutonnerie.Ouest-France, 17/05/2021
Selon eux, il est difficile de faire un lien entre cette affaire et celles concernant les chevaux mutilés.Ouest-France, Rémyse SAUDUBRAY, 05/12/2020
On ne courait que le risque de souiller des tapis de cinquante mille livres, ou de mutiler des corniches dorées.Léon Gozlan (1803-1866)
Cent trente millions de femmes mutilées dans le monde : le chiffre est terrifiant.Europarl
La vérité est que ces mines sont sciemment conçues pour mutiler des hommes.Europarl
Sutcliffe mutilait le corps de ses victimes en utilisant un marteau, un tournevis et un couteau, ce qui lui avait valu son sinistre surnom.Ouest-France, 13/11/2020
Ainsi, si un corps d'enfant mutilé est exposé face caméra, les effets spéciaux sont si mauvais et si peu convaincants que l'on n'est nullement choqué.Ouest-France, Pierre MACHADO, 24/01/2018
Puis, la maladie s'acharnait maintes fois sur lui, le mutilant gravement.Ouest-France, 02/01/2014
La proposition contenue dans ce rapport de passer à 6,5% entraînerait tout simplement une hausse du nombre de requins mutilés et massacrés.Europarl
L'enquête rentre dans la longue liste des affaires des cheveux mutilés qui, dans la plupart des cas, se sont avérés être des accidents.Ouest-France, 28/06/2021
Ses ministres bégayent au pied de ses autels asservis des paroles mutilées.Benjamin Constant (1767-1830)
Justice pour toutes ces femmes qui, partout dans le monde, sont martyrisées, violentées, vendues, mutilées.Ouest-France, 01/07/2018
Mutilé, jeté sur un rocher, il y expira au bout de trois jours.Pierre Daru (1767-1829)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MUTILER » v. act.

Coupper, retrancher quelque membre, estropier. Les Chirurgiens ont cruellement mutilé ce corps malade. On dit aussi quelquefois mutiler, pour dire, Chastrer : mais ce mot est vieux.
 
MUTILÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021