nageur

 

définitions

nageur ​​​ , nageuse ​​​ nom et adjectif

Personne qui nage, qui sait nager. —  en apposition Maître* nageur.
adjectif Se dit d'un animal conformé pour la nage. Un oiseau nageur.
 

synonymes

nageur, nageuse nom

baigneur, crawleur, brasseur, plongeur

[Sport] rameur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était évident que le nageur était au bout de ses forces et se noyait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un seul homme a bien peu de force, quand tout un siècle lutte contre lui ; il est emporté par la multitude comme un nageur par un tourbillon.Alfred de Musset (1810-1857)
Ce lac était immense, et la poursuite dura huit années, au bout desquelles le nageur épuisé succombait.André Lemoyne (1822-1907)
Etait-ce dans ces abîmes qu'elle le roula, comme la mer roule un fort nageur dans les siens ?Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Il vole sous lui, étendu comme un nageur ; – ses deux ailes grandes ouvertes, en le cachant tout entier, semblent un nuage.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un long cri de surprise et d'admiration retentit dans la foule ; tous les yeux étaient fixés sur l'intrépide nageur qui, après avoir plongé plusieurs fois, reparut avec l'enfant.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Nest-il pas vrai, aussi, que le nageur, au moment de plonger dans un gouffre deau profonde, a toujours une passe dinstinctive appréhension ?Frédéric Mistral (1830-1914)
Il y a, entre ces deux hommes, la différence qu'il y a du scaphandre au nageur.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
En quelques brasses, l'ours, robuste nageur comme le sont tous ses congénères des régions arctiques, eut atteint le rivage de l'île.Jules Verne (1828-1905)
La barque gagnait le large et le nageur, qu'elle laissait derrière elle, criait de toute sa force.Georges Ohnet (1848-1918)
Il a, dans sa jeunesse, gagné un pari de nageur qui dépasse la mesure ordinaire du possible.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il suffit de se laisser aller dans le courant, comme un nageur dans une eau lourde et rapide.Eugène Fromentin (1820-1876)
Alors, avec l'adresse du nageur, je secouais mon humide chevelure ; en riant, je chassais loin de mes lèvres les vagues qui semblaient, en les pressant, caresser une coupe.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je suis assez bon nageur pour gagner la côte à la nage, et probablement mes compagnons en feront autant.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Excellent cavalier, nageur intrépide, il n'y avait aucun moyen de locomotion ou de combat qui ne lui assurât une supériorité marquée sur quiconque oserait s'attaquer à lui.George Sand (1804-1876)
Il faut un matelot solide, bon rameur et, bon nageur ; qui soit du pays et qui connaisse les passes.Victor Hugo (1802-1885)
D’ailleurs, même avec ces nouvelles normes, un nageur sur 20 tombe encore malade ; les normes ne sont donc certainement pas trop élevées.Europarl
Lui aussi était bon nageur, et il tenait trop à son prisonnier pour renoncer ainsi à sa poursuite.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais il réfléchit que le chef, qui était excellent nageur, pourrait bien gagner une île et retourner à la tribu où il le ferait condamner par ses guerriers.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Nageur habile, il eut vite fait de s'ouvrir un chemin dans les vagues limpides de la rivière.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAGEUR, EUSE » adj.

Qui sçait bien nager. On a veu des nageurs qui traversoient de grandes rivieres entre deux eaux. Les Negres à qui on fait pescher des perles sont d'excellens nageurs.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020