nain

 

définitions

nain ​​​ , naine ​​​ nom et adjectif

nom
Personne d'une taille excessivement petite ou atteinte de nanisme* (REM. on dit aussi personne de petite taille). —  au figuré Personne insignifiante.
Personnage légendaire de taille minuscule (gnome, farfadet, lutin). Blanche-Neige et les sept nains.
adjectif
(personnes) Elle est presque naine.
(espèces végétales, animales) Rosier nain. Poule naine.
Étoile naine, petite et de forte densité.
 

synonymes

nain, naine

adjectif

petit, minuscule, lilliputien

nom

lutin, farfadet, gnome, tom-pouce (familier), avorton (péjoratif), nabot (familier, péjoratif), homoncule (vieux), myrmidon (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En effet, il me semble de plus en plus que le grand art est tellement rapetissé qu'on fait avec lui le tour des kermesses comme avec un nain.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Il était si certain d'en sortir qu'il n'attendit même pas d'être dehors pour savoir quel était le papier retiré de la poche du nain.Eugène Chavette (1827-1902)
Le nain, riant sous cape, continua donc de dilapider effronté ment au grand jour, pendant que tout le pays agonisait, les biens acquis par sa fourberie.Raymon Roussel (1877-1933)
Ce ne fut qu'au bout de longues heures que je me retrouvai en tête-à-tête avec le nain.Eugène Chavette (1827-1902)
Cet homme était de si petite taille, qu'il eût pu passer pour un nain, bien que sa tête et sa figure n'eussent pas déparé le corps d'un géant.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Le nain pouvait si bien entendre qu'il n'avait pas perdu un mot de cette détermination de le mettre à l'écart.Eugène Chavette (1827-1902)
Le lendemain, il ramasse toutes les richesses du nain et les fait remonter par le fils du vizir ; il lui fait remonter en dernier lieu la princesse.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Loin de se laisser séduire par cette délicieuse perspective, l'enfant recula à quelques pas loin du nain, toute agitée, toute tremblante.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
L'enfant se retira dans un angle sombre, et elle vit le nain passer tout près d'elle.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
On voulut alors éprouver sa force d'autres manières, mais tout ce qu'avait fait le roi, le nain l'exécutait avec la même facilité.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Si naturellement que m'eût répondu le nain, je devinai qu'il n'en voulait pas dire plus.Eugène Chavette (1827-1902)
Il court au-devant de ce nain, quoique sa seule vue soit pour lui d'un mauvais présage.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Par un juste retour des choses d'ici-bas, il apparaîtrait lui aussi comme un nain à ceux qu'il croit plus petits que lui, et qui sont sûrs du contraire.Charles Nordmann (1881-1940)
Ils auraient été réduits au désespoir si le peuple nain n'était venu l'autre jour les défendre et les délivrer par sa valeur.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Là, c'est un géant courbé ou accroupi dans sa niche ; là, c'est un nain sous une arcade : rarement la niche est faite pour la statue.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Au fond, des cyprès dressent leur silhouette sombre et à droite, tout au coin, s'élève un sapin nain.Marie Quinton (1854-1933)
Coupeau se trouva presqu'en même temps à terre, sans jambes, tel qu'un nain pâle assis sur un gluant tapis rouge, parmi les viscères du cheval éventré.Paul Adam (1862-1920)
Alors, on plaçait le nain sur la table ; il entrait dans le tric-trac, mettait tous les jetons en piles, s'asseyait dessus et se laissait tomber en riant aux éclats.Gaston Maugras (1850-1927)
Alors elle se hâta d'aller rejoindre son grand-père, tout inquiète pour lui, comme si le voisinage du nain avait dû remplir, en passant, le vieillard de terreur.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Stanislas ne faisait que rire des incartades de son nain, et il le gâtait outrageusement.Gaston Maugras (1850-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAIN, AINE » s. m.

Qui est de taille excessivement courte. Les nains & les muets font fortune à la Cour du Grand Seigneur. On dit aussi des chevaux nains.
 
On appelle arbres nains, un espece d'arbres fruitiers qui ne croissent pas beaucoup, qu'on esleve en buisson, & qui ne laissent pas de porter de beau fruit, & en quantité. Les arbres nains ne durent pas si long-temps que les grands arbres, & en plein vent.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020