Email catcher

narguant

Formes

Exemples

Phrases avec le mot narguant

Mais elle est efficace et le sphinx narguant l'homme lui demande : existe-t-il des opérations de ce type ?Droit et ville, 2014, Michel Huet (Cairn.info)
Et, avec des huées, dos sifflets, à grand renfort de gestes cyniques à son adresse, ils s'engouffrèrent dans la cartoucherie, plus effrontés, plus tapageurs qu'une volée de moineaux narguant l'épouvantail.Georges Eekhoud (1854-1927)
Un monde de valets se montrait partout à la fois, narguant, sous leurs nouvelles livrées, les décrets de la république conventionnelle, passée de mode.Saintine (1798-1865)
Ton grand-père et ton père ont bravement fini sur l'échafaud en narguant le prêtre et le bourreau !Eugène Sue (1804-1857)
Cette nuit-là, deux gendarmes cherchent à contrôler un homme, qui s'en moque éperdument, narguant les forces de l'ordre, puis vient à les insulter.Ouest-France, François BOSCHER, 02/07/2020
Et sur cette recommandation faite à lui-même, il s'enveloppa de son manteau, narguant son royal voisin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le poète d'antan était celui qui réglait ses comptes verbalement avec ses adversaires en les insultant, en les raillant, en les attaquant et en les narguant.Littératures classiques, 2019, Nathalie Vienne-Guerrin (Cairn.info)
Certains habitants nous hèlent depuis leurs jardins potagers, d'autres depuis leur pas-de-porte ou de leurs fenêtres ouvertes, narguant nommément certains des sportifs en prenant l'apéritif.Ethnologie française, 2001, Nicolas Renahy (Cairn.info)
Elle danse devant le loup, ou l'ogre, en les narguant.Le Coq-héron, 2021, Catherine Langumier (Cairn.info)
Il la guetta, la surprit en flagrant délit ; mais, souple comme une anguille, la jeune picoreuse lui glissa entre les doigts et s'enfuit à toutes jambes en le narguant.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Il s'assit sur le gazon à côté de ses victimes en les narguant du regard, avec un mauvais sourire.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Le cœur sur la main, gai comme un pinson, narguant l'ennui, à terre ; se moquant de la bourrasque, quand il était au large....Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
A califourchon sur le coq et narguant les vertiges, je regardais sous mes pieds les toits rouges et les chaumes, les drèves et les champs.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il déserta l'usine, en un délire de triomphe, narguant la déveine possible, la voulant pour la joie de la briser.Hector Bernier (1886-1947)
Il se narguait lui-même et, se narguant, se jouait à lui-même la comédie, car il était cet amoureux, en vérité.André Beaunier (1869-1925)
A deux kilomètres de lui, le chasseur verra les oies s'enfuir, narguant toutes ses ruses.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Il faisait le glorieux, encore bien plus que moi, narguant la maladie et disant que c'était invention des médecins.Romain Rolland (1866-1944)
Il passait son temps à s'agiter en classe, faisant le pitre auprès de ses camarades et narguant les enseignants.Le Journal des psychologues, 2013, Erica Francese, Claude Anavi (Cairn.info)
L'étiquette protège mais accroît les prises de risque, narguant, d'une certaine manière, le principe de précaution.Les cahiers de médiologie, 2000, Monique Sicard (Cairn.info)
Comment faut-il alors comprendre la décision du couple d'opter pour une auctorialité féminine, narguant les accusations de sorcellerie, voire l'hostilité générale à l'égard de l'ambition des femmes ?Dix-septième siècle, 2018, Richard Spavin (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023