nègre

 

définitions

nègre ​​​ , négresse ​​​ nom et adjectif

vieilli et péjoratif Noir, Noire. Terme devenu raciste, sauf quand il est employé et revendiqué par les Noirs eux-mêmes. ➙ négritude.
Esclave noir. Traite des nègres. ➙ esclavage. —  locution Travailler comme un nègre, très durement.
nom masculin au figuré Personne qui ébauche ou écrit entièrement les ouvrages signés par un autre. ➙ écrivain fantôme, prête-plume.
Petit-nègre : français à la syntaxe simplifiée (verbes à l'infinitif, par ex.) parlé par les Noirs africains dans les anciennes colonies françaises.
adjectif (féminin, nègre) vieilli ou péjoratif Qui appartient, est relatif aux Noirs. —  moderne, sans péjoration Art nègre, des Noirs d'Afrique.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce nègre demanda, avant d'accepter les présents, si le voyageur blanc reviendrait visiter son pays.Jules Verne (1828-1905)
Le nègre ouvre à deux battants et nous traversons les champs de cannes pour arriver à la ferme.Ernest Michel (1837-1896)
C'était un nègre de quarante-cinq à quarante-huit ans, ayant une très grande réputation d'intelligence, d'activité et de connaissances en agriculture.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Ils se remirent en marche et arrivèrent, au bout du faubourg, à une chaumière isolée, dont le petit nègre ouvrit la porte avec une clé qu'il avait à sa ceinture.Charles Nodier (1780-1844)
L'esprit du nègre, impressionnable et mobile, s'attache toujours aux hymnes qui lui présentent de saisissantes images....Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
À ce bruit formidable, le docteur nègre releva la tête en bondissant sur son fauteuil.Eugène Sue (1804-1857)
Je dis selon toute probabilité, parce qu'il n'y a pas d'exemple qu'un nègre sache son âge.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Souvent on me trouvait dans la case de quelque nègre ou parmi les travailleurs des champs.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Si je le lâchais d'abord, la branche porterait bien, sans casser, le poids d'un nègre tout seul.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Lorsque le nègre vient chercher sa part du prix de vente, on lui ouvre le registre des avances en nature, et il lui reste bien peu à prendre.Ernest Michel (1837-1896)
Je travaille comme un nègre ; toutes ces existences d'ouvriers, de mineurs, de négociants, d'armateurs, de chauffeurs de locomotives, suspendues à la mienne, me préoccupent et j'ai bien peur d'une chose....Jules Claretie (1840-1913)
Le nègre a perdu jusqu'à la propriété de sa personne, et il ne saurait disposer de sa propre existence sans commettre une sorte de larcin.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Seul un jeune nègre, qui suivait en sens inverse le même chemin que nous, la faisait sortir de sa torpeur.Marguerite Audoux (1863-1937)
Le nègre n'a point de famille ; il ne saurait voir dans la femme autre chose que la compagne passagère de ses plaisirs, et, en naissant, ses fils sont ses égaux.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Nous l'achetâmes très bon marché à cause de son âge, car on n'était plus admis à vendre un nègre quand il avait dépassé cinquante ans.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Ce n'est pas pour des prunes que j'ai bûché... pardon, travaillé comme un nègre en ces huit mois.Roger Dombre (1859-1914)
Les poules gloussèrent, le poulailler entier s'éveilla et le nègre disparut de l'autre côté du mur.Hector France (1837-1908)
Un flot d'encre lui couvrit le visage, le métamorphosant en nègre avec une rapidité surprenante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais voilà qu'ensuite, ils redemandèrent de la merisa, qu'un vieux pécheur de nègre quelconque leur avait donné à goûter et qu'ils avaient trouvé tout simplement exquise.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Sénécal continuait : l'ouvrier, vu l'insuffisance des salaires, était plus malheureux que l'ilote, le nègre et le paria, s'il a des enfants surtout.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval

Le français, qu’est-ce que c’est ? Quand on dit qu’on parle la langue de Jeanne d’Arc, de Chrétien de Troyes, de Molière ou de Claire Brétécher, parce que tout ça, ce serait du français, c’est un peu vrai et pas mal faux.

26/02/2021