nénuphar

définitions

nénuphar ​​​ ou nénufar ​​​ nom masculin

Plante aquatique à grandes feuilles rondes étalées sur l'eau. ➙ nymphéa.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ne peuvent comparer leurs belles ni au lys ni à la rose, et le nénuphar, tressé avec des roseaux, composerait une singulière couronne de mariée, vous en conviendrez.Louise Fusil (1771?-1848)
Elle cueillit un beau nénuphar qu'elle montra à tout le monde.Arsène Houssaye (1815-1896)
Toujours le léontodon ouvre ses rayons d'or avant que la pâquerette n'étale ses rayons d'argent ; jamais l'énothère ne développe sa corolle avant que le nénuphar n'ait replié ses pétales.Alphonse Karr (1808-1890)
Le nénuphar ouvrait ses ailes blanches sur le miroir des eaux.Marie d'Agoult (1805-1876)
Autrefois tributaires du génie monacal, la botanique et la chimie opposaient au développement des gorges nonnettes le froid nénuphar et le mystique agnus castus.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Nous gagnâmes les roseaux, et, à son appel, j'en vis sortir et marcher sur les feuilles de nénuphar un nouvel oiseau que je n'avais point encore aperçu.Henri de La Blanchère (1821-1880)
On y trouve du romarin, du baume, du nénuphar, et quantité d'excellens simples dont les habitans connaissent la vertu pour de certaines maladies.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Ici, ce semis de pétales de fleurs, là, cette jonchée d'iris, là, cet enguirlandement par un volubilis, là, ce couronnement par une fleur de nénuphar.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le soir, je m'embarquais sur l'étang, conduisant seul mon bateau au milieu des joncs et des larges feuilles flottantes du nénuphar.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elles se posent, presse-papiers de bronze, sur les larges feuilles du nénuphar.Jules Renard (1864-1910)
Des poissons, aux écailles étincelantes sautillaient à travers les larges feuilles de nénuphar pour happer les moucherons dont les essaims, semblables à des atomes, tournoyaient au-dessus des ondes.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les amaryllis, le nénuphar, le lys d'eau, les joncs, les flox décorent les rives de leurs magnifiques tapisseries.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'est l'imitation d'une molle feuille de nénuphar, et sur laquelle sont modelés en plein relief un escargot, une sauterelle, un crabe.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NENUPHAR » subst. masc.

Plante marescageuse qui vient dans les estangs & eaux mortes. Ses feuilles sont semblables à celles de la feve d'Egypte, dont les unes nagent sur l'eau, & les autres se nourrissent au fonds. Sa racine est noire, raboteuse, & jette plusieurs tiges noires, lissées & desliées, qui portent une fleur blanche ou jaune semblable au lis ; d'où vient qu'on l'appelle aussi lis d'estang, blanc d'eau, & jaunet d'eau. Elle a une teste semblable au pavot, qui enferme une graine noire, massive, large & visqueuse. En Latin nymphea. Vers les Molucques il y a une herbe dont la feuille surmonte jusqu'à la surface de la mer, comme le nenuphar dans les petites rivieres.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

15/07/2021