nique

 

définitions

nique ​​​ nom féminin

Faire la nique à qqn, lui faire un signe de mépris, de bravade.
 

synonymes

nique nom féminin

faire la nique à

braver, défier, se moquer de, faire la figue à (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Oui, colonel, je tiens à cette comparaison, car, si vous ne m'avez pas proprement fait la nique, c'était une incessante et bien plus pénible nique morale.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Quelqu'un, traître aux conditions du pique-nique, s'en est allé clandestinement.Alphonse Karr (1808-1890)
Mais, comme il s'est réservé le droit d'en user jusqu'à son dernier jour, il aime à venir ici faire la nique à son successeur.René Boylesve (1867-1926)
Qu'est-ce qu'il y a de plus agréable qu'un pique-nique entre amis ?René Boylesve (1867-1926)
Ce ne fut que plus tard dans l'avant-midi que les préparatifs du pique-nique furent terminés.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Il ne restait plus qu'à procéder aux préparatifs du pique-nique.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Pour la ragaillardir, essayant de plaisanter, je racontais comment à la peste trop pressée je venais de faire la nique.Romain Rolland (1866-1944)
C'était l'ordre du jour toutes les fois qu'il y avait pique-nique, et il n'y en avait jamais eu d'autre depuis leur institution.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Et vous-même, colonel, ne m'avez-vous pas fait la nique à toute heure, tel un enfant des rues ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Quant au lazzarone, il fait la nique aux buveurs, en mangeant son cocomero.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La vérité vous fait la nique, quand vous voulez l'accaparer.Romain Rolland (1866-1944)
On allait donc prendre jour pour une délicieuse baignade, suivie d'un dîner sur l'herbe, en pique-nique.Judith Gautier (1845-1917)
Éverard venait me chercher à six heures pour dîner dans un petit restaurant tranquille avec nos habitués, en pique-nique.George Sand (1804-1876)
Les poings serrés, j'évoquai la folle joie de faire la nique à ces gardes-chiourme, de hâter la fin de cette barbarie.Michel Corday (1869-1937)
Pour l'instant, il faut nous ravitailler afin de continuer notre voyage, sans quoi nos concurrents nous rattraperont et nous feront la nique, ce qui serait pour moi une suprême humiliation.Henry de Graffigny (1863-1934)
Dans un paysage de verdure où se mêlent les teintes d'or de l'automne, un joyeux pique-nique se déroule sur l'herbe.Armand Dayot (1851-1934)
Ils avaient déjà aperçu le pique-nique des loups-garous.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Pour lui, l'essentiel, c'était la possibilité de trouver des sujets d'expérience, de faire la nique aux préjugés, et de poser le pied sur le front d'airain de l'ignorance.Louis Ulbach (1822-1889)
Ça, au moins, ça indique que monsieur l'hiver fait la grimace à monsieur le printemps qui lui répond par une nique.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Avant de partir en vacances, il eut l'idée d'un pique-nique, pour clore les réunions du samedi.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NIQUE » subst. fem.

Mocquerie, mespris qu'on fait de quelqu'un par quelque geste qui en donne tesmoignage, & particulierement en haussant ou secoüant le menton. Ce Libertin fait la nique à tous ceux qui luy veulent faire des remonstrances, il leur fait la mouë, il leur fait les cornes. Une Epigramme du Catholicon dit aussi aux Huguenots :
 
Ce petit Saint vous fait la nique,
 
Il n'a ni châsse ni relique.
 
Ce mot vient de l'Anglois, qui dit nick-name, pour signifier un sobriquet. Menage. D'autres disent qu'il vient de l'Allemand nicken, qui signifie hocher la teste, à cause que par cette action on se mocque de quelqu'un.
 
On dit proverbialement, que les mots terminez en ique font aux Medecins la nique, comme paralytique, hydropique, ectique, pulmonique, sciatique, &c.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020