noce

 

définitions

noce ​​​ nom féminin

(dans des locutions) Les noces : mariage. Épouser qqn en secondes noces. —  locution Convoler* en justes noces. —  Nuit de noces. Voyage de noces.
Ensemble des réjouissances qui accompagnent un mariage. Repas de noce. —  locution, au figuré Ne pas être à la noce : être dans une mauvaise situation.
au pluriel Fête anniversaire d'un mariage. Noces d'argent
(25e),
d'or
(50e), etc.
locution, familier Faire la noce : faire une partie de plaisir ; mener une vie de débauche.
 

synonymes

noce nom féminin

mariage, épousailles (vieux)

[familier] fête, bombe (familier), bringue (familier), java (familier), nouba (familier), bamboula (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Personne de la société ne parvint jamais à se rappeler au juste comment la noce se termina.Émile Zola (1840-1902)
Tout le monde signait ; on se mettait à table, et le jour de la noce était fixé au lundi suivant.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La veille de la noce l'on envoya un carrosse et des chevaux de selle aux comediens.Paul Scarron (1610-1660)
Cependant, les fiancés et les gens de la noce étaient accourus ; il fallait faire bonne contenance.Louis Reybaud (1799-1879)
Tout de même, les dimanches de noce, il en prend des fois de trop ; mais ça ne va jamais plus loin.Émile Zola (1840-1902)
Alors, ayant du toupet, il fit des visites de noce comme si de rien n'était.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quand ce fut fait, je dis à mon oncle, voir s'il n'était pas temps de penser à la noce.Eugène Le Roy (1836-1907)
Pendant tout ce temps, les parents et les amis des mariés apportaient des pains de sucre pour présents de noce.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
On la ferait chez elle, donc, cette noce, et ça ne coûterait rien au père.Guy de Maupassant (1850-1893)
Après quatre ou cinq jours de festivités, les gens de la noce sont congédiés, même le nouvel époux.Élie Reclus (1827-1904)
C'est là que tous deux allaient se reposer en attendant les invités de la noce qui devaient venir les prendre aux premières clartés du matin.Hector France (1837-1908)
Ils étaient fiancés et revenaient de la ville, où ils avaient choisi leurs livrées de noce, c'est-à-dire habits neufs, rubans et dentelles pour le grand jour.George Sand (1804-1876)
Et tout ce monde chasse, pêche, dîne, soupe, se promène, danse et tire des feux d'artifice, et enfin, fait de la vie une noce perpétuelle de nuit et de jour...Émile Gaboriau (1832-1873)
En peu d'instants toute la noce fut au complet ; les employés les firent entrer dans les wagons.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Une belle nuit l'époux arrive, enlève l'épouse et l'emporte à cheval dans la forêt, où ils font la noce durant plusieurs jours.Ernest Michel (1837-1896)
Le lendemain nous partions huit ou dix, ensemble, à pied, pleins de joie comme pour une noce.Alfred Assollant (1827-1886)
Il ne s'était pas attendu à trouver là cette autre noce et cette autre mariée.George Sand (1804-1876)
La noce, cependant, ne hâtait point sa marche, bonne enfant, heureuse d'être regardée, s'amusant des plaisanteries.Émile Zola (1840-1902)
En arrivant chez le roi son père, elle lui dit que c'était ce jeune homme qui l'avait délivrée, et l'on décida que la noce se ferait dans trois jours.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Non, non, elle en avait assez d'une noce comme ça, elle préférait son chez elle.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOPCE » subst. fem.

Feste, resjouïssance qu'on fait quand on se marie, repas qu'on donne à ses parens & amis. JESUS-CHRIST fit son premier miracle à la nopce de Cana. L'Advent & le Caresme ne sont point des temps à faire nopces. On ne disne point le matin, quand on est de nopces le soir ; C'est un proverbe d'Italie. Il n'y a eu que les plus proches parens conviez à cette nopce. On dit d'un grand repas ce n'est pas icy un festin ordinaire, c'est une nopce. Voilà une maison de bonne chere, il y a tous les jours nopces. Une sale à faire nopces.
 
NOPCES, au plurier, signifie aussi le mariage. L'Edit des secondes nopces de Henri II. a esté fait contre les femmes qui convoloient en secondes nopces, & qui ruinoient les enfans du premier lit. On appelle un present, un don de nopces, ce que les parents envoyent aux mariez en consideration de leur mariage. En droit il y a un titre des donations en faveur des nopces.
 
On dit figurement les nopces de l'agneau, pour dire, la beatitude éternelle.
 
NOPCE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit, Faire nopces de chien, pour dire, Ne se marier que pour la brutalité. On dit aussi à celuy à qui on demande civilement quelque petit service, je vous serviray le jour de vos nopces. On dit aussi, voyage de Maistre nopce de valets, pour dire, que c'est alors que les valets font bonne chere. Il est arrivé comme Tabourin à nopces, pour dire, fort à propos.
 
On dit qu'un brave va à l'assaut comme à la nopce, pour dire, gayement & hardiment. On dit aussi, qu'un homme ne fut jamais à telle nopce, pour dire, qu'il ne fut jamais plus surpris, plus estonné, plus maltraité. Ce proverbe vient des nopces de Baché, dont parle Rabelais, où les Chicanous furent bien battus à coup de gantelets. On dit aussi des gens qui se sont enyvrez, qu'ils ont beu tant qu'à des nopces.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020