noël

 

définitions

noël ​​​ nom masculin et nom féminin

Fête commémorant la naissance de Jésus, célébrée par les chrétiens le 25 décembre. ➙ nativité. Le réveillon de Noël. Joyeux Noël ! locution Arbre de Noël, sapin ou épicéa que l'on décore à l'occasion de la fête de Noël ; par méton. évènement festif organisé peu avant Noël. L'arbre de Noël d'une entreprise. —  Le père Noël : personnage imaginaire qui est censé déposer des cadeaux dans les souliers des enfants (correspond à saint Nicolas dans certains pays chrétiens). —  locution Croire au père Noël : être très naïf. —  La fête de Noël ou nom féminin la Noël. —  Vacances de Noël.
Cantique de Noël.
familier Le noël, le petit noël (d'un enfant) : cadeau de Noël.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Noël, jugeant l'épanouissement insuffisant, attendit que la dentelle, en se développant encore, touchât les six parois de mica.Raymon Roussel (1877-1933)
Noël devrait être une période de paix pour les jeunes et les enfants.Europarl
Marianne reprisait du linge en fredonnant un vieux noël.Paul Mahalin (1838-1899)
Noël veut qu'aux temps composés échoir prenne avoir et être.Thomas Maguire (1776-1854)
On s'animait en passant d'un noël à l'autre ; tous soucis de la vie étaient suspendus, toute douleur était charmée, toute âme épanouie.Alphonse Chabot (?-1921)
Et, les poings serrés, je m'avançai vers les osiers d'où partait le noël.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Le lendemain de noël la chaleur de la fièvre était si grande que je battais la campagne.Catherine II de Russie (1729-1796)
Quand mon oncle reviendrait et qu'il apprendrait de ma bouche en quel état nous étions, le jour du noël en vingt-cinq couplets !...Ferdinand Fabre (1827-1898)
Noël passe, le jour de l'an renouvelle tout, excepté le cœur : le carnaval marche, finit ; voilà le mardi gras, avec ses grelots de folie, qui passe aussi en chantant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Noël, atterré, vit avec effroi partir son bienfaiteur et unique ami.Raymon Roussel (1877-1933)
Tiennette tournait la broche en chantant un noël.Eugène Demolder (1862-1919)
Je rassemblai mes forces pour sortir à noël.Catherine II de Russie (1729-1796)
Noël ouvrit un long volume étroit à luxueuse reliure bleue, vieille et usagée, sorte de code cabalistique dont il nous donna le secret.Raymon Roussel (1877-1933)
Aux états, les ligueurs furent contaminés, environ noël.François Béroalde de Verville (1556-1626)
C'étaient de petits enfants qui chantèrent un noël.Aloysius Bertrand (1807-1841)
La veille de noël, les quatre amis arrivèrent au café accompagnés de leurs épouses.Henry Murger (1822-1861)
L'amoureux fermier, tout entier aux rêves enchanteurs que faisait naître dans son esprit la pensée de son prochain mariage, chantonnait gaiement un noël, laissant marcher son cheval à sa fantaisie.Ernest Capendu (1826-1868)
Depuis noël jusqu'au carême il n'y eut que fêtes à la cour et en ville.Catherine II de Russie (1729-1796)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOEL » subst. masc.

Feste de la Nativité de Nostre Seigneur. L'Advent de Noel est le temps d'un mois, pendant lequel on attend la Feste de Noel, & on se prepare à la celebrer.
 
NOEL, se dit aussi d'une chanson faite à l'honneur de Noel, ou de quelque chose qui en depend. Noel nouveau. La grande Bible des Noels.
 
NOEL, est aussi un cri de joye par lequel on tesmoigne souhaitter l'avenement du Messie. On crioit autrefois Noel en toutes sortes de festes & de resjouïssances publiques. Ainsi le peuple chanta Noel au Baptesme de Charles VI. & quand Charles VII. fit son entrée dans Paris en 1437. & en autres occasions rapportées par Monstrelet, Alain Chartier, & dans la Chronique de Louïs XI. remarquées par André du Chesne.
 
On dit proverbialement, On chante tant Noel, qu'il vient, pour dire, qu'une chose est arrivée aprés l'avoir bien attenduë. On dit aussi, Quand Noel a son pignon, Pasques a son tison, pour dire, que l'hiver est reculé, & qu'on se chauffera à Pasques, si on se promene à Noel. Ce mot vient, selon Nicod, de Emanuel, qui signifie nobiscum Deus. Borel le derive de noüel, par contraction de nouvel signifiant nouveau. Menage dit avec plus d'apparence, qu'il vient de natale, qui signifie jour natal. Et dans le Rituel Romain ce mot s'est appliqué à plusieurs Festes. Ainsi on a dit Natale calicis, en parlant du jour de la Cene : Nathale Cathedrae Sancti Petri, pour la Feste de la Chaire St. Pierre. Natalis templi basilicae, en parlant du jour anniversaire de sa dedicace.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020