œillet

définitions

œillet ​​​ nom masculin

Petit trou pratiqué dans une étoffe, du cuir, etc. servant à passer un lacet, etc. Les œillets d'une ceinture.
Bordure rigide qui entoure cette ouverture. —  Anneau de papier servant à consolider les perforations d'une feuille de papier.
Plante cultivée pour ses fleurs très odorantes ; ces fleurs.
Œillet d'Inde, plante ornementale à fleurs orangées ou jaunes.

synonymes

œillet nom masculin

boutonnière

[Nautisme] anneau

[Technique] aire

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voici la rosé, voici l'œillet et voici l'héliotrope ; puis, l'essence de géranium ; voici la violette ; voici l'oranger.Michel Zévaco (1860-1918)
Mettre un œillet rouge à sa boutonnière pour simuler à vingt pas la croix d'honneur.Alphonse Karr (1808-1890)
La rose, l'œillet, le lis, mille fleurs que l'œil aperçoit sans qu'il soit besoin de les citer, groupent d'une façon harmonieuse, ou décrivent les plus gracieuses arabesques.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
L'air a cueilli sur son aile tous les parfums de l'œillet, de la violette et des géraniums.Hector Bernier (1886-1947)
Un œillet veut dire un homme, et les couleurs diverses, les variétés d'espèce de la fleur, caractérisent cet homme au physique comme au moral.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle avait positivement maigri en ces dix jours ; le cran était gagné : la marque noire du lacet se voyait à quelques centimètres au delà de son œillet habituel.Aimery de Comminges (1862-1925)
Je remarquai devant sa porte une voiture attelée de deux chevaux qui avaient aux œillères un œillet rouge comme avait le cocher à sa boutonnière.Marcel Proust (1871-1922)
Et ce petit nuage rose n'a-t-il pas aussi un teint de fleur, d'œillet ou d'hydrangéa ?Marcel Proust (1871-1922)
Et elle sentait l'odeur de l'œillet, en baissant la tête, et en faisant plus creux, le creux de sa gorge.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
En certaines heures de bien-être, l'arum est chaud, l'œillet phosphorescent, la vallisnérie fécondée descend au fond des eaux mûrir le fruit de ses amours.Camille Flammarion (1842-1925)
Oiseaux sur un baquet renversé, près d'un œillet et de marguerites : les marguerites gouachées de blanc avec un tel art qu'elles semblent brodées.Edmond de Goncourt (1822-1896)
La première personne que j'aperçoive sur le quai d'arrivée est un domestique portant l'œillet rouge à la boutonnière.Marie Quinton (1854-1933)
A côté de mon assiette je trouvai un œillet dont la tige était enveloppée dans du papier d'argent.Marcel Proust (1871-1922)
La cravate, adaptée au col rabattu, porte comme épingle un œillet en rubis orné d'un diamant.Marie Quinton (1854-1933)
A genoux, le vieux jardinier masse méthodiquement la terre avec le pouce, autour d'un œillet frais planté ; il s'interrompt, laisse tomber une phrase, peut-être la seule de la journée.Marc Elder (1884-1933)
C'est à peine si de loin en loin on voit quelque provincial se hasarder sur le boulevard avec une rose ou un œillet à la boutonnière.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Elle fit de grands yeux, montra les plus belles dents du monde, et cela sans sourire, en ouvrant ses lèvres, qui s'épanouirent comme un œillet que l'on presse du doigt.Alfred de Vigny (1797-1863)
Le soir, il se reposait lorsque les ténèbres avaient éteint la dernière tulipe, le dernier œillet.Eugène Demolder (1862-1919)
Nous vous avons raconté les infortunes de la rose ; le réséda, le lis, l'œillet, ces fleurs nationales par excellence, sont complétement délaissées.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Un matin, comme il descendait dans son jardin, il vit une ortie qui faisait de la pantomime avec ses feuilles à un ravissant œillet rouge.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OEUILLET » subst. masc.

Plante ou fleur odoriferante, qui fleurit en May & Juin. Il y en a de differentes couleurs ou figures. Un oeuillet de graine, de marcotte ; des oeuillets d'Inde, veloutez ; des oeuillets de Poëte ou de Poitou, des oeuillets pannachez. Les pauvres gens ont des pots d'oeuillets sur leurs fenestres ; ce qui est deffendu par les reglements de Police. En Latin leucoion. Les Fleuristes appellent aussi oeuillets, les fleurs des giroflées de jardin, comme on voit dans Matthiole.
 
OEUILLET, est aussi un ornement des habits qui est commode pour les attacher. C'est un trou entouré de points de soye, ou de fil. On a fait plusieurs rangs d'oeuillets à ce haut de chausse pour y attacher des bas, des rhingraves.
 
OEUILLET. Terme d'Emailleur. Voyez Esmailleur.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020