olivâtre

 

définitions

olivâtre ​​​ adjectif

Qui tire sur le vert olive. —  péjoratif Teint olivâtre, mat et foncé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin, sa blancheur avait je ne sais quelle nuance mate, olivâtre, symptôme d'un vigoureux caractère.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le large fleuve olivâtre et blond avait son aspect dominical.Georges Eekhoud (1854-1927)
C'était un grand homme sec, olivâtre, aux yeux enfoncés, et aux sourcils noirs et joints.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Son visage à l'ovale pur était olivâtre et limpide.Judith Gautier (1845-1917)
Le monsieur qui a gagné est un grand homme sec au teint olivâtre ; il s'écrie qu'il est désespéré d'avoir renvoyé son charmant vis-à-vis.Paul de Kock (1793-1871)
Le hâle, la misère, les rudes labeurs du bagne ont bronzé son teint de cette couleur sombre, olivâtre, pour ainsi dire, particulière aux forçats.Eugène Sue (1804-1857)
Elle a les yeux beaux et grands, assez agréables, le nez gros, la bouche point belle, et le teint fort olivâtre, et si avec tout cela elle ne déplaît point.Régis de Chantelauze (1821-1888)
Il se retourna et vit à ses côtés une grande figure olivâtre, raide et trouée, aux deux yeux noirs lumineux comme des charbons ardents.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle avait le teint olivâtre avec des yeux de jais, de longues paupières brunes et des sourcils sans courbure.Théodore de Banville (1823-1891)
Sa figure olivâtre et romanesque, à l'expression fatiguée, l'intéressait.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Un œil vif et noir éclaire son mâle visage olivâtre.Anatole France (1844-1924)
C'était un homme d'une cinquantaine d'années, de belle figure, d'un aspect bienveillant, et dont le turban blanc faisait valoir le teint un peu olivâtre.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Pour dissimuler sa tristesse, elle s'appliquait à regarder le chef des tziganes, un gros homme olivâtre qui jouait avec gravité.Fernand Vandérem (1864-1939)
La pâleur olivâtre du peintre avait pris un ton bronzé ; sa barbe noire et frisée était longue ; il avait l'air fatigué, mais résolu.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
On n'apercevait aucune partie azurée du firmament ; une lueur olivâtre et blafarde éclairait seule tous les objets de la terre, de la mer et des cieux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Celle qui parlait était une femme de vingt-quatre ans environ, grande, belle, malgré des cheveux noirs très crépus et un teint olivâtre.Alfred de Vigny (1797-1863)
Son teint, jadis olivâtre par endroits et cuivré sur les joues, s'était éclairci, avait pris le ton mat du vieil ivoire.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
C'était un très-beau garçon à la peau olivâtre, au nez brusqué, et à la lèvre ombragée d'une longue moustache soyeuse.George Sand (1804-1876)
La mélancolie et la passion respiraient dans cette figure caractérisée par un teint olivâtre et mâle.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est vrai que quelques personnes y ont été atteintes de paralysie, et que d'autres en rapportent un teint olivâtre ; ce qu'on appelle, avec beaucoup d'injustice, la maladie du pays.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OLIVASTRE » adj. masc. & fem.

Qui est de couleur d'olive. C'est un jaune meslé de noir. On le dit particulierement de la couleur du teint. Les Espagnols & les Indiens sont rarement blancs, ils sont olivastres, ils ont le teint jaune & basané.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020