oratoire

définitions

oratoire ​​​ adjectif

Qui concerne l'art de parler en public, l'éloquence. Joute oratoire. —  locution Précautions oratoires : moyens employés pour ménager et se concilier l'auditeur ou le lecteur.

oratoire ​​​ nom masculin

Petite chapelle.
Nom de congrégations religieuses.

synonymes

oratoire adjectif

déclamatoire

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avait du monde dans l'oratoire de madame la princesse, beaucoup de monde, bien qu'il fût encore grand matin.Paul Féval (1816-1887)
Le retrait était petit et d'une simplicité presque austère : c'était un oratoire, mais sans le luxe de celui de la régente.Octave Féré (1815-1875)
C'est pourquoi il est plus facile de connaître la personnalité d'un écrivain oratoire que d'un écrivain dramatique.Auguste Angellier (1848-1911)
Il n'y avait qu'un siège dans cet oratoire, un fauteuil de velours, au dossier immense, aux bras larges et rembourrés.Octave Féré (1815-1875)
La moitié du temps, les épinards de la société ne seraient pas mangeables si on ne les accommodait avec cette sauce oratoire.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le matin il se recueillait pendant une heure, puis il disait sa messe, soit à la cathédrale, soit dans son oratoire.Victor Hugo (1802-1885)
Enfin on se persuade qu'il s'est réfugié dans un petit oratoire, dans un lieu saint : on court, on s'assemble, on le veut à tout prix.François Guizot (1787-1874)
Quelles sont les circonstances extérieures et les situations de l'âme les plus propres à développer la puissance oratoire ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Tout réussit : la reine régente, au moment du conseil, donna l'ordre fatal, puis se renferma dans son oratoire.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il avait une espèce de voix de buccin, assez semblable à son style montueusement oratoire et calculé, semblait-il, pour la vocifération.Léon Bloy (1846-1917)
Par-dessus toute réforme, ils travaillaient à briser le grand style aristocratique et oratoire, tel qu'il était né de l'analyse méthodique et des convenances de cour.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il avait une véritable passion pour l'art oratoire, et ne pouvait se retenir de la montrer.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Tantôt elle se plaçait à côté du sujet et prenait les œuvres d'art comme des prétextes pour des considérations morales développées sur un mode oratoire.Auguste Angellier (1848-1911)
Au moment de me voir disparaître parmi les arbres, il me rappela, se jeta dans mes bras, et s'en arracha tout en pleurs pour se précipiter dans son oratoire.George Sand (1804-1876)
Alors il s'échauffa, et de l'analyse toute sèche de son discours, il passa peu à peu à des développement sous lesquels se sentait le mouvement oratoire.Hector Malot (1830-1907)
Elle se mit à genoux dans son oratoire, et répandit son affliction en longs sanglots.George Sand (1804-1876)
Allons, cède-moi ton oratoire, je vais me prosterner là, et je t'avertis que j'y resterai douze heures, douze jours, s'il le faut, sans bouger.George Sand (1804-1876)
L'inconnu s'arrêta, comme scandalisé de l'image dont il se servait, honteux de sa rhétorique, un reste de vieille habitude oratoire que l'émotion ravivait.Louis Ulbach (1822-1889)
Elle n'avait jamais vu très probablement aucun tableau peint sur bois à la ressemblance de son roi, les mains jointes, sous les courtines de son oratoire.Anatole France (1844-1924)
Il prit le siége qu'on lui présentait et s'assit sans dire un mot, lui qui abondait en paroles gaies et détestait le silence en dehors de son oratoire.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORATOIRE » adj. masc. & fem.

Qui appartient à l'Orateur. Longin a escrit du stile sublime & oratoire, & a esté traduit par Monsieur Despreaux. Le stile oratoire admet beaucoup de phrases qui ne sont pas du discours familier. C'est une figure oratoire, pour dire, de Rhetorique. Les Anciens ont beaucoup escrit de l'Art Oratoire.

Définition de « ORATOIRE » subst. masc.

Petite chapelle, ou lieu particulier d'une maison, où il y a quelque autel, ou quelque image, qui est destiné pour prier Dieu en particulier. Ce que les enfans appellent leur chapelle, les Grands l'appellent leur Oratoire. Il y a chez le Roy un Oratoire, un Maître de l'Oratoire, ou de la Chapelle. On a commencé à appeller Oratoires, les petites Chapelles qui estoient jointes aux Monasteres, où les Moines faisoient leurs prieres avant qu'ils eussent des Eglises ; & ce mot a passé depuis aux Autels ou Chapelles qui estoient dans les maisons particulieres, & même aux Chapelles basties à la campagne qui n'avoient point droit de Parroisse.
 
ORATOIRE, est aussi le titre de quelque Societez ou Congregation de quelque personnes devotes qui font une espece de Monastere, où on n'est point obligé de faire des voeux. Le Cardinal de Berulle a establi en France la Congregation de l'Oratoire de Jesus. Il y a en France plus de 60. Maisons de Prestres de l'Oratoire.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020