orthographe

définitions

orthographe ​​​ nom féminin

Manière d'écrire un mot qui est considérée comme la seule correcte. Faute d'orthographe. Réforme de l'orthographe. —  Capacité d'écrire sans fautes. Être bon en orthographe. —  Façon d'écrire, avec ou sans fautes. Avoir une mauvaise orthographe.
Manière dont un mot est écrit. ➙ graphie. Ce mot a deux orthographes possibles.

synonymes

orthographe nom féminin

graphie, écriture

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ailleurs, elle pratiquait cette opinion ancienne qu'une femme en sait assez long, quand elle met l'orthographe et qu'elle connaît les quatre règles.Émile Zola (1840-1902)
Il répondit machinalement et, comme l'agent inscrivait ses réponses, il rectifia l'orthographe de son nom.André Beaunier (1869-1925)
Aramis prit, en rougissant malgré lui, la lettre, qui était d'une écriture grossière et sans orthographe.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Forcé de suivre, à défaut de tout manuscrit, le texte de 1720, nous n'en avons conservé ni l'orthographe ni la ponctuation.Madame de La Fayette (1634-1693)
Il ne m'a jamais écrit de sa vie que pour me demander de l'argent, et puis ses lettres se trahissent toujours par les fautes d'orthographe et les ratures.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je suis fâché seulement d'y voir quelques fautes d'orthographe, et que vous y blessiez quelquefois la règle des participes.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Et à quoi lui sert la simplicité de son orthographe, si personne ne prend plus la peine de l'apprendre ?Pierre Louÿs (1870-1925)
Ils travaillaient dans les champs, à la vigne, et on leur inculquait les premières notions d'orthographe et de calcul.Paul Otlet (1868-1944)
Voici madame et flamme, cruelle et rebelle, amour et jour, avec l'écriture et l'orthographe royale.Hippolyte Taine (1828-1893)
Elle s'offrait pour copier ses lettres et en corrigeait adroitement l'orthographe, sous prétexte de se conformer aux usages actuels.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Elle consistait à regarder nos diverses copies au point de vue le plus humble, celui de l'orthographe.Paul Bourget (1852-1935)
Toute mère du peuple veut donner, et à force de se saigner aux quatre veines, donne à ses enfants l'éducation qu'elle n'a pas eue, l'orthographe qu'elle ne sait pas.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ce n'est pas l'orthographe bizarre des mots ou leurs consonances singulières que la frappent, mais l'agencement, le nombre des chiffres.Ernest Myrand (1854-1921)
On s'aperçut alors que ces feuillets étaient écrits d'une écriture fine et menue, sans orthographe, et cependant assez lisible.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il envoya ordre dans toutes les provinces de corriger les anciens livres conformément à cette orthographe, et de l'enseigner aux enfants.Eugène Muller (1826-1913)
Elle n'a plus tant de honte, à présent, de sa grosse écriture et de ses fautes d'orthographe.François Coppée (1842-1908)
C'est un détail qui a sa couleur et dont je transcrirai fidèlement le style et l'orthographe.George Sand (1804-1876)
De grosses lettres bossues, bancales, crochues, arrivaient à tracer des mots dont l'orthographe faisait dresser d'horreur les cheveux de qui était appelé à les lire.Eugène Chavette (1827-1902)
L'orthographe d'origine a été conservée, mais quelques erreurs clairement introduites par le typographe ont été corrigées.André Gouirand (1855-1918)
Personnellement j'aurais moins d'hésitation sur l'orthographe anglaise que sur l'italienne, et pourtant autant l'une est démente, autant l'autre est raisonnable.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORTHOGRAPHE » subst. fem.

Terme de Grammaire. C'est la science qui descrit correctement les mots avec toutes les lettres convenables & necessaires. Le premier qui a voulu changer l'orthographe fut Jacques Pelletier du Mans, qui soustint qu'il falloit escrire comme on parle, & aprés luy Louïs Maigret, Pierre la Ramée dit Ramus, Jean Anthoine de Baïf, & de nostre temps l'Esclache. Ces opinions ont esté traitées de ridicules. Les Anciens qui ont fait des Traitez de l'orthographe sont Velius Longus, Marius Victorinus, Flavius Caper, Cassiodore & Bede. Entre les Modernes Jean Torelli en a fait un Volume in fol. imprimé en 1493. Lucius, Jean Scoppa, Georges Valla & Alde-Nanus le Jeune qui a effacé tous les autres. Il y a aussi une orthographe de Lipse, & un autre de Claude Dausquus Chanoine de Tournay qui en a fait II. Vol. in fol. du vieil & nouveau Latin.
Le dessous des mots Des fleurs et des hommes Des fleurs et des hommes

Bégonia, forsythia, freesia, zinnia… Qu’ont en commun ces mots ?

Marie-Hélène Drivaud 17/03/2021