ouvroir

définitions

ouvroir ​​​ nom masculin

Lieu réservé aux ouvrages de couture, de broderie…, dans une communauté. —  au figuré L'ouvroir de littérature potentielle.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avait une chandelle allumée dans l'ouvroir, et le valet tirait de l'eau à un puits dans la rue.Marcel Schwob (1867-1905)
Le lendemain, à l'heure de l'ouvroir, devinez ce qu'invente l'enfant terrible ?Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
On l'entoura, on l'interrogea avec horreur, il raconta comment le barbier l'avait attiré dans son ouvroir, en promettant de le raser gratis.Paul Sébillot (1843-1918)
Quand je pense à ce que nous aurons à faire ici, où il n'y a pas d'ouvroir ; tout est à organiser, si les gens s'y prêtent.Berthe de Buxy (1863-1921)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OUVROIR » subst. masc.

Vieux mot qui signifioit autrefois boutique. Il ne se dit plus à Paris que de deux boutiques de Fruitieres qui sont vers le Petit Chastelet, qu'on appelle le grand & petit Ouvroir. Ce sont des lieux où on repose les châsses de Ste. Geneviefve & de St. Marceau, quand on les porte en procession par la ville, & où elles se separent.
 
OUVROIR, se dit encore dans les arsenaux & lieux de manufacture où il y a plusieurs Ouvriers qui travaillent. On leur donne à chacun leur ouvroir, le lieu propre pour y faire leur travail. Dans les Hostels de Monnoye on appelle ouvroir, & ouvrerie, le lieu où l'on fabrique la monnoye. On le dit aussi du contoir. On dit encore, Ouvrer la monnoye, pour dire, la fabriquer. Il en est aussi parlé dans tous les Statuts des Marchands & Artisans tant vieux que modernes. Du Cange dit que ce mot vient de apertorium, parce que toutes les boutiques & ouvroirs doivent estre ou verts sur la ruë suivant les reglements ; & du mot ouvroir on a derivé oeuvre, ouvrier, ouvrage, &c.