palatin

définitions

palatin ​​​ , palatine adjectif et nom masculin

Histoire Revêtu d'un office, d'une charge, dans le palais d'un souverain. —  Comtes palatins d'Allemagne, institués par les empereurs.
nom masculin Les palatins de Pologne : gouverneurs de province. —  En Hongrie, Vice-roi.
didactique Dépendant d'un palais. Chapelle palatine.

palatin ​​​ , palatine adjectif

Anatomie Relatif au palais. ➙ palatal.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La réception de la lettre de l'électeur palatin mit un terme à son incertitude ; mais, en même temps, excita en lui un redoublement de colère.Jules Delaborde (1806-1889)
Et le comte palatin du saint-empire romain, et son inséparable ami ?Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Ferdinand ne voulait pas encore leur ôter toute espérance de voir rétablir le comte palatin.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Et pas un paysan ne s'estime moins que le premier palatin du royaume.Jules Michelet (1798-1874)
Il va pleurer sur le tombeau de la grande-duchesse sa sœur, qu'avait épousée l'archiduc palatin ; après quoi le bal et les fêtes qu'on lui a préparés l'occuperont tout entier.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
C'était, en effet, un grand et formidable prince que l'électeur palatin.Victor Hugo (1802-1885)
Rentré au palatin et revenu à lui, il s'enferma dans son cabinet, plein de terreur et de colère.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Faisons cependant observer en passant que quelques physionomies, notamment celle de l'usurier, de sa femme et du comte palatin du saint empire romain, faisaient ombre au tableau.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le cardinal, qui redoutait la justice de la cause du comte palatin, s'accommodait de tout prétexte pour renverser son dessein.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Le palatin cent dix mille, et six mille de pension, etc., etc.Jules Michelet (1798-1874)
Ils n'ont suivi le palatin que sur promesse de toucher, dès l'entrée, trois cent mille écus d'or.Jules Michelet (1798-1874)
En temps de paix, la direction de toute l'alliance serait remise à l'électeur palatin, mais avec des pouvoirs limités.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Chaque statue a au-dessous d'elle son inscription, qui achève d'expliquer la pensée hautaine du palatin.Victor Hugo (1802-1885)
Le comte palatin du saint-empire romain, se promenait sur le trottoir, attendant avec impatience le bienheureux aérolithe qui devait lui tomber dessus.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le lion palatin se tourne comme irrité et furieux vers ce poing à moitié coupé.Victor Hugo (1802-1885)
Outre le gros tonneau, les caveaux du château palatin, dont les profondeurs s'ouvrent de toutes parts comme des antres, renfermaient ce qu'on appelait les petits tonneaux.Victor Hugo (1802-1885)
C'est là qu'il vit cet électeur palatin qui, pour avoir été couronné roi, étoit devenu le plus malheureux des hommes.René Descartes (1596-1650)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PALATIN » s. m.

Dans les vieux Titres & Coustumes est un nom general & commun, qu'on donnoit à tous ceux qui avoient quelque office ou charge au Palais d'un Prince : & Comte Palatin, étoit un titre d'honneur qu'on acqueroit par le service qu'on luy rendoit en quelque estat ou charge de son Palais. Depuis on a donné ce nom à ceux qui étoient deleguez par le Prince pour tenir la Justice en quelque Province. On a appellé aussi Comtes Palatins, des Seigneurs qui avoient un Palais où on rendoit la Justice. Ainsi les Histoires font mention des Palatins de Champagne, qui ont été dés le commencement de la Monarchie, & qui se sont qualifiez Palatins de France, & non de l'Empire, les autres nations ayant emprunté le nom de cette dignité des François. Il y a eu aussi des Palatins de Bearn, comme on voit dans Froissart. Mais maintenant ce mot de Palatin signifie seulement un Prince d'Allemagne qui a un Palatinat. Ce mot vient de ce qu'autrefois les Empereurs envoyoient des Juges de leurs Palais, qu'on nommoit autrement Phaltzgraves, pour corriger les abus des autres Juges des Provinces de Saxe, de Baviere, de Franconie, & du Rhin, qui ont été tous appellez Palatinats. Le nom en est demeuré à l'Electeur Palatin du Rhin. On les appelle en Latin Comites Palatini, parce qu'ils étoient de la Cour ou de la suite de l'Empereur. On dit aussi Palatins de Baviere. Il y a dans l'un & l'autre Code un titre De Palatinis Sacrarum Largitionum, qui étoient des especes de Tresoriers de l'Empereur.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020