Email catcher

parapet

Définition

Définition de parapet ​​​ nom masculin

fortifications Massif destiné à protéger les combattants.
Mur à hauteur d'appui destiné à empêcher les chutes. ➙ garde-fou.

Synonymes

Synonymes de parapet nom masculin

balustrade, garde-corps, garde-fou, rambarde

Exemples

Phrases avec le mot parapet

Appuyés au parapet du pont les élèves ont commencé à scruter les profondeurs du fleuve.La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, 2010, Guillaume Le Touze (Cairn.info)
Une couche de peinture va être appliquée sur le parapet du pont qui sera prolongé.Ouest-France, 23/08/2021
Heureusement, le fourgon a été ralenti dans sa course par son poids une fois le parapet franchi.Ouest-France, 08/09/2021
Arrivé au sommet, il les a laissés redescendre avant, semble-t-il, de se jeter du parapet.Ouest-France, 01/09/2021
Leurs vieilles querelles furent oubliées lorsqu'ils se groupèrent près du parapet et contemplèrent d'un air renfrogné les épaisses colonnes de fumée qui montaient à l'horizon.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'arasement du parapet est aujourd'hui terminé et un garde-corps à claire-voie en fer forgé commence à être posé, remplaçant heureusement le gris du béton.Ouest-France, 20/11/2019
L'odarche est une plate-forme de bois avec un parapet et la stolnina, sur laquelle sont posés les pains des offrandes et les icônes.Ethnologie française, 2001, Ivanichka Georgieva (Cairn.info)
La cour basse est séparée de la rue par une petite grille en fer posée sur un parapet en maçonnerie.Théodore Aynard (1812-1902)
Ainsi, il passera au travers d'une verrière, s'écorchant complètement le visage ou bien il tombera d'un mur sans parapet, bien qu'il l'ait connu depuis l'enfance.Cliniques méditerranéennes, 2001, Colette Lhomme-Rigaud (Cairn.info)
Conséquences : des pierres desserties, des blocs de 200 kg arrachés comme de vulgaires bouchons, un parapet et une muraille qui présentent des déformations alarmantes.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 05/01/2018
Il avait lu tout ce qu'on peut trouver sur les parapets de théologie, de morale et de métaphysique relié en veau, avec des tranches rouges.Anatole France (1844-1924)
Les combattants se pressaient contre les immeubles derrière les parapets afin de s'abriter.Esprit, 2006, Jean Magnard (Cairn.info)
Quelques instants plus tard, elle enjambe un parapet et se précipite sur une voie de chemin de fer en contrebas.La clinique lacanienne, 2012, Simone Wiener (Cairn.info)
Elle alla jusqu'à l'extrémité du môle ; moi, je m'étais assis sur le parapet, suivant la silhouette de la jeune fille, pensif et charmé....Octave Mirbeau (1848-1917)
À une quarantaine de mètres de hauteur, contraints eux aussi de franchir le parapet, trois policiers ont agrippé l'homme, qui se débattait violemment.Ouest-France, 26/04/2021
Il est passé entre un talus en terre et un parapet en pierre, avant de basculer dans le vide, précisent nos confrères.Ouest-France, 29/09/2020
Sur le milieu du plateau central, un seul engin restait de tous ceux qui s'allongeaient autrefois à travers les embrasures du parapet.Jules Verne (1828-1905)
Elle tenait un enfant entre ses bras et, appuyée contre le parapet, elle regardait obstinément l'horizon.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est intéressant de noter que la pose des mâts est adjugée et reçue pendant le chantier des trottoirs, des parapets et du pavage.Histoire urbaine, 2015, Youri Carbonnier (Cairn.info)
Et il empoigna le coffre, et commença à le soulever, comme s'il voulait le placer sur le parapet et le précipiter dans la rivière.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PARAPET s. m.

Terme de Fortification. C'est une deffense ou couverture de six à sept pieds de haut, pour mettre les soldats & le canon à couvert des ennemis. Il s'en fait à tous les ouvrages, soit du dedans, soit du dehors de la place, & même des travaux qu'on fait pour en approcher. Le parapet royal ou du rempart est de terre à l'espreuve du canon, & doit avoir dix-huit à vingt pieds d'espaisseur. Le parapet des murailles est de pierre. Le parapet des lignes des tranchées est de terre remuée, de gabions, de fascines, de sacs à terre, &c. Le parapet du corridor est le glacis ou l'esplanade.
 
PARAPET, est aussi un petit mur à hauteur d'appuy qu'on fait sur le bord des ponts, des quais, ou des murs élevez pour servir de gardefou, & empêcher qu'on ne tombe. Borel rapporte un curieux Recueil des noms anciens & modernes qu'on a donnez à ces parapets, tirez de Joseph Maria Subresius Evêque. Les Latins les ont appellez subarrae, bastiae, d'où sont venus les noms de bastion & bastille, & celuy de baille, qui signifioit en vieux François la même chose que maintenant parapet. On les appelloit aussi pagineumata, loricae, antemuralia. Les Espagnols les ont appellez barbacanes ; les Italiens parapetti, à cause qu'ils deffendent la poitrine, d'où enfin nous avons fait le mot de parapet.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine