parapet

définitions

parapet ​​​ nom masculin

fortifications Massif destiné à protéger les combattants.
Mur à hauteur d'appui destiné à empêcher les chutes. ➙ garde-fou.

synonymes

parapet nom masculin

balustrade, garde-corps, garde-fou, rambarde

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle restait appuyée contre le parapet de la terrasse, les mains pendantes dans les plis de sa robe.Henri Ardel (1863-1938)
Le parapet de la muraille occidentale du réduit est dérasé sur presque toute sa longueur.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Bien des regards accompagnaient la jeune fille, quand, après être restée un moment accoudée sur le parapet, elle se redressait lentement et s'éloignait sans parler à personne.Daniel Lesueur (1854-1921)
De là, elle se dirigea de manière à rejoindre le mur du parapet, afin de le suivre, sans doute, jusqu'au point où il se reliait à la poterne.Jules Verne (1828-1905)
Comme je m'avançais vers le parapet, je vis en bas une scène qui me remplit de crainte.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Un petit parapet en terre et une barrière que personne ne gardait, témoignaient de la prodigieuse insouciance des habitants.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Adossé au parapet froid, il essaya de chasser toute pensée et se mit à regarder les choses.Pierre Louÿs (1870-1925)
Rien ne gêne la vue, par-dessus le parapet, vers la fuite des allées et les vallonnements des pelouses où penchent des abricotiers.Judith Gautier (1845-1917)
Elles sont partagées en deux paquets séparés entre eux par un espace d'un pied ; au-dessous, on tend une échelle de corde nouée aux premières, qui tiennent lieu de parapet.Jules Verne (1828-1905)
Il sait l'exacte profondeur du boyau et combien de sacs à terre surélèvent le parapet.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Et il empoigna le coffre, et commença à le soulever, comme s'il voulait le placer sur le parapet et le précipiter dans la rivière.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Je vas vendre mes animaux, et pour un peu je me jetterais par-dessus le parapet du pont, voilà !Paul Féval (1816-1887)
Et il s'assit sur le parapet de pierre, comme pour réfléchir mieux à son aise.Jean Aicard (1848-1921)
Une terrasse pratiquée sur le haut était entourée d'un parapet, et donnait à ses défenseurs l'avantage de pouvoir combattre à couvert.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Pourtant, de loin en loin, on rencontre une femme chargée de linge qui se repose contre te parapet, ou quelque pauvre diable accoudé, penché vers l'eau d'un air d'ennui.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il en parut d'autres au même instant devant nous, sur le quai et par-dessus le parapet.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
Après avoir marché aveuglément çà et là dans l'obscurité, elles parvinrent, au lever du jour, devant ce parapet, qui parut à leurs yeux comme un portail.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
D'un effort, il souleva ces dames, les assit sur le parapet, les jambes du côté de la rivière, malgré les petits cris d'effroi qu'elles poussaient.Émile Zola (1840-1902)
Aussi j'allai m'accouder tranquillement au parapet du canal, sur la place, et je passai la une heure de complète quiétude.Paul Féval (1816-1887)
Tu t'accouderas sur le parapet, tu regarderas passer l'eau noire qui fait tourbillon en se heurtant contre les arches et tu te pencheras....Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARAPET » s. m.

Terme de Fortification. C'est une deffense ou couverture de six à sept pieds de haut, pour mettre les soldats & le canon à couvert des ennemis. Il s'en fait à tous les ouvrages, soit du dedans, soit du dehors de la place, & même des travaux qu'on fait pour en approcher. Le parapet royal ou du rempart est de terre à l'espreuve du canon, & doit avoir dix-huit à vingt pieds d'espaisseur. Le parapet des murailles est de pierre. Le parapet des lignes des tranchées est de terre remuée, de gabions, de fascines, de sacs à terre, &c. Le parapet du corridor est le glacis ou l'esplanade.
 
PARAPET, est aussi un petit mur à hauteur d'appuy qu'on fait sur le bord des ponts, des quais, ou des murs élevez pour servir de gardefou, & empêcher qu'on ne tombe. Borel rapporte un curieux Recueil des noms anciens & modernes qu'on a donnez à ces parapets, tirez de Joseph Maria Subresius Evêque. Les Latins les ont appellez subarrae, bastiae, d'où sont venus les noms de bastion & bastille, & celuy de baille, qui signifioit en vieux François la même chose que maintenant parapet. On les appelloit aussi pagineumata, loricae, antemuralia. Les Espagnols les ont appellez barbacanes ; les Italiens parapetti, à cause qu'ils deffendent la poitrine, d'où enfin nous avons fait le mot de parapet.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020