Email catcher

parapher

Définition

Définition de parapher ​​​ ou parafer ​​​ verbe transitif

Marquer, signer d'un paraphe (2).

Conjugaison

Conjugaison du verbe parafer

actif

indicatif
présent

je parafe

tu parafes

il parafe / elle parafe

nous parafons

vous parafez

ils parafent / elles parafent

imparfait

je parafais

tu parafais

il parafait / elle parafait

nous parafions

vous parafiez

ils parafaient / elles parafaient

passé simple

je parafai

tu parafas

il parafa / elle parafa

nous parafâmes

vous parafâtes

ils parafèrent / elles parafèrent

futur simple

je paraferai

tu paraferas

il parafera / elle parafera

nous paraferons

vous paraferez

ils paraferont / elles paraferont

Conjugaison du verbe parapher

actif

indicatif
présent

je paraphe

tu paraphes

il paraphe / elle paraphe

nous paraphons

vous paraphez

ils paraphent / elles paraphent

imparfait

je paraphais

tu paraphais

il paraphait / elle paraphait

nous paraphions

vous paraphiez

ils paraphaient / elles paraphaient

passé simple

je paraphai

tu paraphas

il parapha / elle parapha

nous paraphâmes

vous paraphâtes

ils paraphèrent / elles paraphèrent

futur simple

je parapherai

tu parapheras

il paraphera / elle paraphera

nous parapherons

vous parapherez

ils parapheront / elles parapheront

Exemples

Phrases avec le mot parapher

Mais j'ai bon espoir qu'une solution pourra être trouvée ces prochains jours, en vue de parapher les textes.Europarl
Signer à distance permet de gagner du temps et de limiter les déplacements des différents partenaires devant parapher un document.Ouest-France, 10/06/2021
Ils devaient dîner chez la reine et, le lendemain, parapher l'accord et poser pour la traditionnelle photo de groupe.Responsabilité et environnement, 2010, Brice Lalonde (Cairn.info)
Car enfin cela revient à signer et parapher sa propre ignominie, pour l'édification des neutres et des générations à venir.Pierre Loti (1850-1923)
Cet accord collectif renvoyait toutefois en son article 3 à la signature d'un accord individuel visant à parapher l'accord collectif signé.LEGICOM, 2013, Frédéric Gras (Cairn.info)
Les saisonniers d'août ont écouté les consignes de leur poste de travail en mairie, jeudi, et parapher les formalités administratives.Ouest-France, 31/07/2021
Il la relut, la ponctua, la parapha, et fit parapher par les quatre personnes présentes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ainsi, les infirmières doivent parapher (ou pas) beaucoup de sections alors que ce n'est pas le cas pour les psychologues.Thérapie familiale, 2018, Stéphan Hendrick (Cairn.info)
Lorsqu'il devait faire parapher son livre auprès du procureur-syndic, il ne pouvait donc être soupçonné d'être à la fois entremetteur et acheteur-vendeur des effets.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2016, Guillaume Foutrier (Cairn.info)
Or ce dernier laisse entendre dans la vidéo qu'il n'est pas prêt à le parapher sans les changements demandés.Ouest-France, 23/12/2020
Selon le quotidien, le joueur de 22 ans devrait parapher un contrat de cinq ans pour un salaire inférieur à 12 millions d'euros.Ouest-France, 13/06/2021
Veuillez signer et parapher votre engagement.Paul Féval (1816-1887)
Serait-ce uniquement afin de parapher les ordres de recettes de l'adjoint-gestionnaire ou veiller à ce que les feuilles d'autorisation de sorties soient bien en règle ?Administration et Éducation, 2016, Christine Morisson (Cairn.info)
À l'essai ces derniers jours, il vient de parapher un contrat de deux ans, avec une saison supplémentaire en option.Ouest-France, Théo QUINTARD, 08/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PARAFER v. act.

Mettre son parafe, ou les premieres lettres de son nom à quelque apostille, ou à quelque renvoy, ou au bas de la page de quelque acte. Les Commis du Greffe ne signent pas les arrests, ils n'ont pouvoir que de les collationner & parafer.
 
En termes du Palais on appelle parafé, ne varietur, un acte important qu'on collationne, sur lequel il y a quelque contestation, ou inscription en faux à apprehender. Chacune des parties le parafe avec l'Officier, afin qu'on n'en puisse pas supposer un autre en sa place.
 
On dit aussi d'un procés, qu'il a été parafé par premiere & derniere, quand le Secretaire du Rapporteur qui le donne en communication, met son parafe à chaque piece en même temps qu'il la numerotte. C'est pour abreger le temps qu'il faudroit à les verifier sur l'inventaire.
 
PARAFÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.