parodie

définitions

parodie ​​​ nom féminin

Imitation burlesque (d'une œuvre sérieuse).
Contrefaçon grotesque. ➙ caricature. Une parodie de réconciliation.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce que l'auteur avait le plus à craindre, c'était qu'une parodie, trop claire, ne forçât de voir et de comprendre.Jules Michelet (1798-1874)
Rien ne manque, on le voit, à cette parodie de la plus sérieuse des passions.Auguste Angellier (1848-1911)
Cette décision permettra de déterminer si cette année sera vraiment l’année de la mobilité des travailleurs ou une parodie de celle-ci.Europarl
Au reste, la parodie, telle qu'on l'avoit vue, pleine de grossières injures, n'étoit pas celle qu'il avoit faite.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Nous sommes réellement préoccupés par cette détention, ce procès et cette condamnation, qui n’étaient selon moi qu’une parodie de justice.Europarl
Vous-même, vous raillez de cette façon dans votre parodie, tant cette forme est naturelle et instructive !George Sand (1804-1876)
Et le facétieux étudiant, qui s'était donné tout le mal du monde pour en arriver à cette atroce parodie d'un aphorisme célèbre, se prit à réfléchir profondément.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Le rapport proposé est une véritable parodie de bon sens et à ce titre il est tout à fait inacceptable.Europarl
Ce serait une parodie que de défaire tout ce bon travail à cause des paiements tardifs.Europarl
Cependant leurs bijoux s'égosillaient à force de chanter, celui-ci un pont-neuf, celui-là un vaudeville polisson, un autre une parodie fort indécente, et tous des extravagances relatives à leurs caractères.Denis Diderot (1713-1784)
Dans l'intervalle, pas un mot, la guerre muette des résistances qui s'entrechoquent sans s'aborder, la parodie forcée de l'aise, parmi le malaise même.Fernand Vandérem (1864-1939)
La pièce de mœurs, comparée au roman de mœurs contemporain, est trop une misère, une parodie, un rien.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Pourquoi la copie d'une bâtisse ancienne, si exacte soit-elle, a-t-elle toujours un air de parodie ?Paul Bourget (1852-1935)
Cette parodie de l'amour peut se transformer, grâce aux familiarités du « cyclisme » et du « lawn-tennis », en sentiment sérieux.Charles Turgeon (1855-1934)
Là elles ont vu la parodie de leurs danses ; cela les a follement amusées, et, depuis, elles se parodient elles-mêmes !Jules Lemaître (1853-1914)
Le parti pris et la manipulation du procès et de l'accusée ont été une parodie de justice.Europarl
Ceci ressemble en tous points à une parodie de démocratie ; une démocratie mise en œuvre par les institutions sans aucun respect pour ceux qu'elles représentent.Europarl
Après lui, rien dans ce genre n'était plus possible, et marcher sur ses traces n'eût produit qu'une parodie.George Sand (1804-1876)
La parodie des actions de l'homme par l'animal, sur laquelle reviennent fréquemment les anciens, suffisait à une idée décorative.Champfleury (1821-1889)
Cette sophistique parodie du régime scientifique, d'abord limitée au seul principe logique, s'est ensuite étendue aussi à la marche générale.Auguste Comte (1798-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARODIE » s. f.

Plaisanterie poëtique qui consiste à tourner quelques ouvrages serieux en burlesque, & en affectant d'observer autant qu'il est possible les mêmes rimes, paroles, ou cadences. On a fait des parodies sur le Cid, sur les Opera, & sur plusieurs Chansons.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020