passagèrement

 

définitions

passagèrement ​​​ adverbe

Pour peu de temps.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette hilarité, toute de tempérament, éveillée passagèrement par des objets extérieurs, peut être prise pour l'expression des sentiments d'un peuple heureux et attaché.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
L'air froid des corridors dissipa passagèrement son engourdissement.Camille Lemonnier (1844-1913)
Les mêmes analogies, avec les animaux inférieurs, se produisent, passagèrement, durant l'évolution embryonnaire, dans les appareils de la vie de relation.Émile Corra (1848-1934)
Un certain nombre de travaux spécialement désignés seront confiés momentanément, passagèrement, à certaines personnes.François Guizot (1787-1874)
Vous n'avez pas, vous, l'excuse de la fatigue qui peut, en apparence, exiger le stimulant que donne passagèrement l'alcool.Georges Ohnet (1848-1918)
De là nous passons à la nécessité de s'occuper pour échapper passagèrement au sentiment de nos maux.Eugène Delacroix (1798-1863)
Leur union n'existe guère que passagèrement et dans des circonstances rares tout à fait exceptionnelles.Hector Berlioz (1803-1869)
Alors l'ennui me prend pour tout de bon de m'être décidé si vite, de m'être lié, même passagèrement, à cette petite créature, et d'habiter avec elle cette case isolée....Pierre Loti (1850-1923)
Le seul fait qui réveilla passagèrement la curiosité des habitués fut l'apparition de la femme âgée qui avait apporté le coffret.Eugène Sue (1804-1857)
Est-ce la vie des hommes, sont-ce leurs biens dont le soin sera passagèrement négligé ?François Guizot (1787-1874)
Rocher, qui a été depuis secrétaire du ministère de la justice et membre de la cour de cassation, et qu'une maladie heureusement guérie a éloigné passagèrement des grandes affaires.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous pouvons avant demain être passagèrement séparés... et la possibilité d'une séparation attriste toujours un peu.Eugène Sue (1804-1857)
Quelques illusions qui me remplissaient à la vérité et passagèrement d'un bonheur assez vif, mais qui étaient cause, par cela même, d'une amertume proportionnée.Eugène Delacroix (1798-1863)
Le vieillard souriait par moments ; mais parfois aussi des expressions soucieuses attristaient passagèrement sa figure desséchée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Lionel ferma les yeux, puis les rouvrit, avec un geste un peu théâtral de la tête, comme ébloui passagèrement par la splendeur d'une vision soudaine.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ce n'est pas une conscience nulle, dit-il, mais seulement annulée passagèrement par le travail qu'elle commande et dirige : la représentation est alors bouchée par l'action.Albert Farges (1848-1926)
Puis, parce que ce régiment ne devait pas lui rester, et se trouvait accidentellement et passagèrement sous ses ordres, il l'accablait de détachements, de services et de corvées.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il leur faut donc une réelle force d'âme pour endurer la souffrance elle-même, et résister à l'envie furieuse de la faire cesser, du moins passagèrement.Louis Boussenard (1847-1910)
On peut voir, d'ailleurs, qu'elles sont toujours contemporaines de quelque crise qui affecte passagèrement l'état social.Émile Durkheim (1858-1917)
Il n'y eut que trop d'objets qui, tant que l'illusion dura, échauffèrent passagèrement ses pensées et furent le sujet de ses chants.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020