pétillement

définitions

pétillement ​​​ nom masculin

Fait de pétiller.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et rien ne marquait le défilé de tous ces gens, que le frémissement des feuilles froissées et le pétillement des petites branches.Victor Segalen (1878-1919)
Ces clartés ne sont pas produites par le vif et joyeux pétillement du foyer rustique...Eugène Sue (1804-1857)
Et, dans ce décor, les racontars parisiens, qui semblaient drôles à table, perdaient le pétillement dont ils avaient moussé sous la lampe et les bougies.Daniel Lesueur (1854-1921)
Minée par un mal secret, elle perdit cette aimable vivacité qui était comme le pétillement de la jeunesse et de la joie.Edmond About (1828-1885)
Elle se laissait faire ; il lui entourait la taille à deux bras ; le pétillement de sa robe de soie l'enflammait.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le pétillement de la fusillade, les détonations des obus déchiraient l'air, qui s'emplissait de poussières et de fumées.Émile Zola (1840-1902)
Ils échangèrent ensemble de cordiales poignées de mains et le silence ne fut bientôt troublé que par le pétillement du feu et le bruit de leurs mâchoires.Charles Deguise (1827-1884)
Il est tenté de croire, du moins la première fois, à un pétillement naturel d'idées, à un don surprenant, extraordinaire.Jules Lemaître (1853-1914)
Il se signa devant les saints, puis il renversa la chandelle ; elle s'éteignit avec un pétillement sonore.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
La fusillade continuait ; son pétillement, redoublé par l'écho des murailles, paraissait de plus en plus vil.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Une épaisse fumée remplit aussitôt l'étroite mansarde, un joyeux pétillement se fit entendre, puis une flamme claire brilla.Lucien Biart (1828-1897)
Le vestibule s'ouvrait au fond sur un jardin ; à gauche était la cuisine : on entendait le tic-tac du tournebroche, le pétillement du feu, l'agitation des casseroles.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Au pétillement de ses yeux, à la façon dont il se rengorgea en s'agitant sur son alga, je vis que j'avais touché juste.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Cette clarté, après avoir hésité, pour ainsi dire, grandit et remplit toute la voûte, tandis qu'un léger pétillement se faisait entendre dans la cheminée.George Sand (1804-1876)
Mais il n'avait jamais outrepassé les limites et n'avait cherché, dans les cabarets de village que la compagnie d'amis, et dans la boisson qu'un pétillement de verve.Auguste Angellier (1848-1911)
Il a de l'attaque, pas de feintes perdues, du poignet, du pétillement, de l'éclair, la parade juste, et des ripostes mathématiques, bigre !Victor Hugo (1802-1885)
Il était assis près de la cheminée ; un pétillement du feu et un jet de flamme le firent tressaillir.Alfred de Musset (1810-1857)
Le lac flamboyant, dont chaque mèche ardente était un petit flot, roulait son pétillement d'astres, semblait près de se rompre, pour s'écouler en fleuve.Émile Zola (1840-1902)
Lorsque je retournai dans la chambre, je m'aperçus que ma mère avait couru à la cuisine, où le pétillement du menu bois indiquait qu'elle allumait du feu.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il revivait enfin sa vie heureuse, quand tout à coup il crut entendre le pétillement de la fusillade suivi du cri d'alarme !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021