philosophe

 

définitions

philosophe ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui élabore une doctrine philosophique. ➙ penseur. —  Spécialiste de philosophie.
Au xviiie siècle, Partisan des Lumières, du libre examen, de la liberté de pensée.
Personne qui pratique la sagesse. ➙ sage.
adjectif Qui montre de la sagesse, du détachement et un certain optimisme.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors le philosophe se met en colère ; il déclare qu'il ne veut pas être volé, qu'il ne paiera pas, qu'il ira plutôt devant la justice de son pays, etc.Gaston Maugras (1850-1927)
Je veux être philosophe et, puisque tu entends maintenant tout le sens de ce mot, tu vois quelle suite de réflexions et quelle série de connaissances me sont nécessaires.Gabriel Monod (1844-1912)
Barrès est poète ; poète-philosophe, je veux bien, poète-artiste, non pas ; mais sans aucun doute il est poète.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Le malheur, c'est que ce philosophe a l'imagination d'un poète ; c'est qu'il a, à un degré surprenant, le don de la vie, et alors voici ce qui se passe.Jules Lemaître (1853-1914)
Qu'est-ce que la vie, comme le dit très bien le grand philosophe français, sans les plaisirs des déguisements ?Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Voyez tout ce siècle, il flétrit, de toute sa force et de tout son dédain, le poëte, l'artiste et le philosophe !Jules Janin (1804-1874)
Mais le premier obstacle que le philosophe rencontre, c'est le corps qui l'empêche d'arriver au vrai et au bien.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Joignez à ces réflexions celles que nous avons faites un peu plus haut (pages 252-257), et qui prouvent à-la-fois combien il est poète, et combien peu il est philosophe.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Notre philosophe avait encore d'autres faibles, mais qui ne valent guère la peine d'être sérieusement examinés.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Je pense, avec le philosophe allemand, que les destinées de l'art dépendent des destinées générales de l'esprit humain.Marie d'Agoult (1805-1876)
Se flattant d'être aimé de cet illustre philosophe pour ses récents plaidoyers en faveur des publications poursuivies par la censure, l'avocat n'eût point voulu manquer cette rencontre.Paul Adam (1862-1920)
Si le philosophe ne l'a pas vue, l'artiste, lui, ne manquera jamais de la voir.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Elle vient de ce que le philosophe, si artiste qu'on le suppose, est psychologue, ou sociologue, ou poète avant d'être artiste.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Ce qui est précieux chez un savant ou un philosophe, c'est sa découverte ou sa pensée.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Je viens de lire un livre dans lequel un poète philosophe nous montre des hommes exempts de joie, de douleur et de curiosité.Anatole France (1844-1924)
Le philosophe l'y avait déposé lui-même à la base de la pyramide, tandis qu'on la construisait.Marcel Schwob (1867-1905)
Ce philosophe fut sensible à mes empressements et au goût vif que je montrais pour lui, et qui faisait que je ne quittais jamais la chambre quand il y était.Stendhal (1783-1842)
Des boiseries sombres, appliquées contre les murailles, donnaient un aspect sévère à cette pièce vaste qui semblait être le cabinet de travail d'un philosophe.Albert Delpit (1849-1893)
Enfin, quand l'heure de la séparation a sonné, le roi et le philosophe se quittent avec toutes les démonstrations les plus excessives, avec un attendrissement et des effusions sans fin.Gaston Maugras (1850-1927)
J'ai oublié le poëte, et j'ai trouvé en lui l'homme, le politique et le philosophe supérieur encore à l'artiste.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PHILOSOPHE » s. m.

Qui aime la sagesse, qui raisonne juste sur les causes naturelles, & sur la conduite des moeurs. Les anciens Philosophes ont été de diverses Sectes, les Epicuriens, Stoiciens, Platoniciens, Peripateticiens, Pyrrhoniens, &c. Socrate étoit un Philosophe Moral, Aristote un Philosophe Logicien, &c. Quand on cite absolument le Philosophe, on entend parler d'Aristote.
 
PHILOSOPHE, se dit au College du Professeur qui enseigne la Logique, la Morale, la Physique & Metaphysique. On le dit aussi de l'écolier qui étudie sous luy. Ce jeune homme a fait ses Humanitez, il est maintenant Philosophe.
 
PHILOSOPHE, se dit aussi d'un esprit élevé au dessus des autres, qui est gueri de la preoccupation, des erreurs populaires, & des vanitez du monde. Diogene étoit un vray Philosophe. Les Philosophes Chrêtiens sont beaucoup au dessus des Payens.
 
PHILOSOPHE, se dit quelquefois ironiquement d'un homme bourru, crotté, incivil, qui n'a aucun égard aux devoirs & aux bienseances de la societé civile.
 
PHILOSOPHE, se dit particulierement des Chymistes, qui s'appliquent ce nom par preference à tous les autres. La Tourbe des Philosophes est un Recueil en plusieurs Volumes des Auteurs qui ont écrit de la Pierre Philosophale. Raymond Lulle, Paracelse, Basile Valentin, Sedenvogius, ont été de grands Philosophes. Le sel, le soulphre & le mercure sont les principes des Philosophes.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020