plancher

 

définitions

plancher ​​​ nom masculin

Partie d'une construction qui constitue une plateforme horizontale au rez-de-chaussée, ou une séparation entre deux étages.
Sol constitué d'un assemblage de bois (plus grossier que le parquet). Lattes, lames d'un plancher. —  Sol (d'un véhicule, etc.). Le plancher d'un ascenseur. locution Le pied au plancher, en appuyant sur l'accélérateur au maximum.
locution, familier Débarrasser le plancher : sortir, être chassé. —  Le plancher des vaches, la terre ferme.
abstrait Limite inférieure (opposé à plafond). —  en apposition (invariable) Des prix plancher, minimum.

plancher ​​​ verbe intransitif

argot scolaire Subir une interrogation, faire un travail au tableau ou par écrit, faire un exposé. —  Plancher sur qqch. : travailler à qqch.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je planche

tu planches

il planche / elle planche

nous planchons

vous planchez

ils planchent / elles planchent

imparfait

je planchais

tu planchais

il planchait / elle planchait

nous planchions

vous planchiez

ils planchaient / elles planchaient

passé simple

je planchai

tu planchas

il plancha / elle plancha

nous planchâmes

vous planchâtes

ils planchèrent / elles planchèrent

futur simple

je plancherai

tu plancheras

il planchera / elle planchera

nous plancherons

vous plancherez

ils plancheront / elles plancheront

 

synonymes

plancher nom masculin

sol

parquet

minimum, limite (basse), [en apposition] limite

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans sa fatigue, elle avait, par habitude, compté les quatre coups du timbre, à travers le plancher, sans trouver la force de s'éveiller complètement.Émile Zola (1840-1902)
C'était une large pièce au plancher mal équarri, au milieu duquel apparaissaient les rainures d'une trappe fermée.Michel Zévaco (1860-1918)
Le souper était servi dans la salle de spectacle, dont le plancher avait été relevé à la hauteur du théâtre.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle se retourna soudain, étonnée, parce qu'un pas sonnait sur le plancher de la chambre, tout a l'heure déserte.Paul Féval (1816-1887)
Nous devons investir dans de nouvelles technologies et troisièmement nous devons fixer un prix plancher pour le dioxyde de carbone.Europarl
Il faisait très chaud, une poussière fine montait du plancher, on étoufferait sûrement vers quatre heures.Émile Zola (1840-1902)
Sur cet appareil on a établi un plancher en bois, élevé de plusieurs degrés au dessus du sol, mais qui s'étend en droite ligne de l'une à l'autre rive.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Nous débattons actuellement d'une réduction des charges administratives, mais à l'avenir, nous devrons également plancher sur la réduction des coûts de mise en conformité.Europarl
Nous nous regardâmes l'un l'autre ; puis je détournai les yeux, et les portai sur le plancher, en réfléchissant.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Alors on me soulève, et les deux hommes me déposent sur un plancher qui, cette fois, n'est pas fait de plaques de tôle et doit être le pont d'un navire.Jules Verne (1828-1905)
En vue de cette visite, les servantes grattaient le plancher avec un tesson de verre et ciraient les bahuts emplis par l'odeur du pain.Paul Adam (1862-1920)
En deux temps, ses rudes bras eurent enlevé le père au traîneau et l'eurent déposé sur le plancher de la chaude maison.Pierre Duchaussois (1878-1940)
On fit un petit trou au plancher d'en haut, pour passer le billet & la petite chaîne.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Les parois, le plancher et les essieux semblaient épuisés de fatigue, l'ensemble avait on ne sait quoi d'accablé et de suppliant.Victor Hugo (1802-1885)
D'ailleurs, ça ne manquait pas d'intérêt pour les personnes qui n'avaient jamais quitté le plancher aux vaches.Émile Zola (1840-1902)
Sur ce beau plancher étaient dessinées, en sens divers, des lignes représentées par des clous de cuivre, brillants de propreté, et dont les têtes se touchaient à fleur de bois.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Le propriétaire du yacht était un sybarite et tenait à trouver ses aises, même à quinze cents mètres au-dessus du plancher où rampent les tristes humains.Henry de Graffigny (1863-1934)
Si tu avais fait comme lui, tu ne serais pas ballotté entre le plancher et le plafond.Judith Gautier (1845-1917)
Devant lui, sur la table, et autour de lui, sur le plancher, étaient étendus les objets de son étude : des plantes et des arbrisseaux de différentes espèces.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il y avait au bout de la chambre de branches un espace libre : deux poutres mieux équarries que le reste du plancher.Marcel Schwob (1867-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLANCHER » s. m.

Construction de poutres ou de solives qui fait la separation de deux estages. On le dit tant du sol sur lequel on marche quand il est carrelé, plancheié, ou autrement uni, que de ce qui est sur la teste où on met le platfonds. Il est tombé sur le plancher. Ce lustre est attaché au plancher. Un estage est compris entre deux planchers. Ce plancher a trois travées. Du Cange derive ce mot de plancatum, parce qu'un plancher est fait de planches.
 
On dit proverbialement, qu'on veut aller sur le plancher des vaches, pour dire, qu'on ne veut point aller par eau, mais par terre.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020