pontife

 

définitions

pontife ​​​ nom masculin

didactique Grand prêtre, à Rome dans l'Antiquité.
Haut dignitaire catholique. ➙ prélat. —  courant Le souverain pontife, le pape (➙ pontificat).
familier, ironique Personnage qui fait autorité, gonflé de son importance. ➙ ponte ; pontifier. Les grands pontifes de la Faculté.
 

synonymes

pontife nom masculin

prélat

le souverain pontife

le pape

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et ce nom de père qu'il adresse à l'empereur, contient pour lui l'idée de pontife et de juge.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'était même pas facile au pontife, à mesure qu'il en écrivait les lignes, d'y insérer sciemment des faits contraires à la vérité.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Du moins, afin de se concilier le colérique pontife, il prodigua auprès des siens les insinuations et les intrigues.Émile Vincens (1764-1850)
Cette réponse était parfaitement naturelle ; mais le respect exagéré dont le vieux pontife était entouré la fit paraître audacieuse ; un des assistants y répliqua, dit-on, par un soufflet.Ernest Renan (1823-1892)
Le pontife lui ordonna, presque au nom du ciel, de prendre ce fardeau dont il refusait de se charger.Stendhal (1783-1842)
Il a sous ses ordres beaucoup d'officiers, presque autant de prêtres, un pontife, des augures, des aruspices, des pullaires, des victimaires, un porte-foyer.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
C'est le poëme national d'un peuple exclusivement théocratique, chanté aux pieds de ses autels par un pontife-roi.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le saint évêque, entré en extase, entendit les dernières paroles du souverain pontife et les répéta devant plusieurs personnes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Que lui manqua-t-il pour obtenir, dans la mémoire et dans la reconnaissance de ceux qui les cultivent, et de ceux qui les aiment, la place qu'un autre pontife obtint depuis ?Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Toutes ces perspectives se présentant à la fois à l'esprit du pontife, sensible et irritable, l'agitèrent à tel point que sa santé en fut notablement altérée.Adolphe Thiers (1797-1877)
On n'y connaissait pas les présages, et la voix d'un augure ou d'un pontife ne pouvait pas forcer les hommes à se séparer.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
On était loin de voir succéder à ce costume le vêtement noir d'un pontife et la barrette du cardinal.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ils ne laissent pas d'avoir une sorte de pontife, qu'ils nomment osnon, et dont l'élection appartient aux brembis et aux bahoumets.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le souverain pontife, les évêques, les prêtres, le catéchisme même, ne surabondaient-ils pas en éloges de son pouvoir ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Par respect pour le pape, personne n'ose se lever, mais le pontife, cédant à la curiosité, s'approche enfin de la table, suivi d'une partie de l'auditoire.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Napoléon demanda au souverain pontife de la mettre en état ou de la laisser occuper par un corps capable d'assurer nos derrières.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Si l'office du grand pontife n'était pas rempli continuellement, les habitans sont persuadés que la terre deviendrait stérile, et que le genre humain toucherait bientôt à sa ruine.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Rien de plus imposant que ce dialogue entre la voix du pontife et cette harmonie pompeuse des trompettes sacrées.Hector Berlioz (1803-1869)
Cependant, on peut les gagner, du moins le pontife romain leur chef, au moyen de quelques concessions opportunes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les lettres de ce pontife sont le seul de ses ouvrages qui ait aujourd'hui quelque intérêt ; celles des hommes célèbres de tous les genres en ont toujours.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PONTIFE » s. m.

Qui a l'intendance & la direction des choses sacrées, du culte de la Religion. Les Romains avoient des Pontifes & un Souverain Pontife. Les Juifs avoient un Souverain Pontife. Aaron fut le premier Pontife. Chez les Chrêtiens on appelle le Pape Souverain Pontife. Les Evêques & les Prelats peuvent être appellez Pontifes dans leurs Dioceses.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020