Email catcher

prélat

Définition

Définition de prélat ​​​ nom masculin

Haut dignitaire ecclésiastique (cardinal, archevêque, etc.), dans l'Église catholique.

Synonymes

Synonymes de prélat nom masculin

dignitaire ecclésiastique, pontife

monseigneur, monsignor

Exemples

Phrases avec le mot prélat

Ils sont néanmoins de très fins et intéressants exemples de prélats parfaitement en harmonie avec leur siècle.Revue historique, 2005 (Cairn.info)
Au contraire, il fut heureux, lorsque le prélat, l'ayant vu à son tour, s'approcha et lui tendit la main.Émile Zola (1840-1902)
Mais le prélat de 63 ans n'a pas été vu depuis plusieurs semaines dans cette fonction.Ouest-France, 05/02/2020
Un tiers au moins des prélats étaient hostiles à toute ouverture.Ouest-France, Laurent Marchand, 26/10/2015
Comment les rapports entre le prélat rémois et son vassal omontais évoluent-ils après ce tour de force ?Cahiers de civilisation médiévale, 2019, Thierry Frippiat (Cairn.info)
Le prélat machiavéliste calculait parfaitement qu'un tel hôte allait le couvrir des attaques de l'opinion.Jules Michelet (1798-1874)
Un prélat se moqua de lui et en perdit la vue.Ouest-France, Kristell LE GALL, 31/07/2020
Plusieurs prélats de l'entourage du pape ont contracté le virus ces derniers mois.Ouest-France, 14/01/2021
Ce digne prélat, illustre par son savoir autant que par sa naissance, eut la modestie d'accepter ce poste si inférieur à celui qu'il quittait.Adolphe Thiers (1797-1877)
Que l'on observe et sache bien qu'il n'était pas hypocrite, ce bon prélat.George Sand (1804-1876)
Il s'agissait là d'une certitude ancrée dans l'esprit du prélat.XVIIe siècle, 2010, Sylvio Hermann De Franceschi (Cairn.info)
D'ailleurs, c'était dans ce château que séjournaient les prélats en visite dans la paroisse.Ouest-France, 17/09/2016
On a révoqué en doute la vérité de ces circonstances ; elles sont rapportées par une multitude d'historiens, de prélats, de cardinaux.Pierre Daru (1767-1829)
Des cris d'indignation s'élèvent pour repousser l'imputation faite au vertueux prélat.Adolphe Thiers (1797-1877)
Injuste, car on ne peut douter du total investissement de ces prélats dans la quête d'une pureté cléricale renouvelée.Le Moyen Âge, 2015, Pascal Vuillemin (Cairn.info)
Ils ont entre trois et quarante clients, principalement des prélats français, soit une moyenne de onze à douze clients.Revue historique, 2015 (Cairn.info)
Lors du procès en première instance en mars dernier, la représentante du ministère public n'avait déjà pas requis de condamnation contre le prélat.Ouest-France, 29/11/2019
La cérémonie d'élévation se déroule pendant le consistoire (assemblée des cardinaux) lors duquel le pape annonce sa décision d'élever des prélats au rang de cardinaux.Population, 2010, Alessio Fornasin, Marco Breschi, Matteo Manfredini (Cairn.info)
Les gardes du prélat se sont interposés et certains ont reçu des blessures graves en préservant la porte.Ouest-France, 04/01/2017
Et les légats du pape, les abbés, les prieurs, les prélats, les béguines et les moines, qu'il y aurait à dire là-dessus !Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRELAT s. m.

Superieur Ecclesiastique constitué dans une eminente dignité de l'Eglise. Les Patriarches, Primats, Archevesques, Evesques, Doyens & Abbez sont mis au rang des Prelats. Ce qui rend les Prelats considerables, c'est la sainteté de la vie. Ce mot vient de praelatus.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine