porcher

 

définitions

porcher ​​​ , porchère ​​​ nom

Gardien, gardienne de porcs ; ouvrier agricole qui s'occupe des porcs.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il eût pourtant été aimable et joli, ce pauvre petit porcher, s'il eût été soigné, propre, heureux comme vous autres, mes chers enfants qui me lisez.George Sand (1804-1876)
Et voilà le prince engagé comme porcher impérial.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Porcher secoua une seconde fois la tête, mais bien plus fort que la première fois.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La princesse et le porcher furent jetés hors de l'empire.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Le nouveau porcher eut bien soin de n'y jamais conduire son troupeau et les autres enfants se gardèrent d'aller jouer de ce côté-là.George Sand (1804-1876)
Il me vaudrait mieux avoir servi un porcher.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Tu n'appréciais ni la rose, ni le rossignol, mais le porcher tu voulais bien l'embrasser pour un jouet mécanique !Hans Christian Andersen (1805-1875)
Chassé de la cabane roulante par la chaleur, le petit porcher dormait dans un sillon.Émile Zola (1840-1902)
Le porcher éloigna son troupeau, se tint à distance et vit passer l'ennemi comme un ouragan.George Sand (1804-1876)
Elle pleurait, le porcher grognait et la pluie tombait à torrents.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il va ensuite, sous ses vêtements ordinaires, réclamer au roi son salaire de porcher.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Ce n'est pas que je veuille me faire porcher ni charcutier ; en ce cas, ma conscience me ferait un devoir de m'abstenir.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le porcher éloigna son troupeau, se tint à distance, et vit passer l'ennemi comme un ouragan.George Sand (1804-1876)
Quant à ce porcher de malheur, si les loups l'ont mangé, c'est tant pis pour lui ; mais, si je le retrouve vivant, je l'assomme.George Sand (1804-1876)
Le petit porcher, entre les deux chiens, s'était mis à l'ombre de la cabane roulante.Émile Zola (1840-1902)
Un soir, les pourceaux rentrèrent tout seuls à l'étable, et le porcher ne parut pas à l'heure du souper.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PORCHER, ERE » s. m. & f.

Qui garde les cochons. On le dit aussi des gens malpropres, incivils & grossiers, tant en leurs habits, qu'en leurs moeurs & en leurs discours. Cet hobereau est un gros porcher qui ne sçait aucune civilité, qui n'a jamais veu les honnestes gens.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots d'Alain Rey Le Top 10 des mots d'Alain Rey

Alain Rey était un conteur intarissable et passionnant. Dans les médias, lors de nos comités éditoriaux ou en privé, de sa voix si caractéristique, il nous charmait en racontant l'histoire des mots ou en expliquant son travail, ses découvertes, ses questionnements.

Édouard Trouillez 26/11/2020